Coupe Davis : en cas de défaite, "ça aurait été chaud pour ma gueule", reconnaît Noah

  • A
  • A
Coupe Davis : en cas de défaite, "ça aurait été chaud pour ma gueule", reconnaît Noah
"Il y a forcément eu des erreurs mais je trouve qu'ils se sont très bien entraidés", a estimé Noah.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le capitaine de l'équipe de France a reconnu samedi que le choix de la paire Herbert-Gasquet face à la Belgique en finale de la Coupe Davis était osé.

"C'est très bien qu'ils aient gagné, sinon ça aurait été chaud pour ma gueule'", a affirmé le capitaine Yannick Noah après la victoire de Pierre-Hugues Herbert et Richard Gasquet en double, samedi en finale de la Coupe Davis face à la Belgique. Herbert et Gasquet, qui n'avaient jamais fait équipe, ont bataillé pour s'imposer en quatre sets (6-1, 3-6, 7-6 (7/2), 6-4) face à Ruben Bemelmans et Joris de Loore et placer leur sélection à un point du Saladier d'argent.

Un pari osé. "Je me disais qu'ils pouvaient être techniquement complémentaires. Il y a forcément eu des erreurs mais je trouve qu'ils se sont très bien entraidés. Leurs jeux se marient très bien entre Richard très solide au fond (du court) et en retour, et Pierre-Hugues qui prend beaucoup de place à la volée", a expliqué Noah, qui avait tenté un pari osé. "Parfois il faut prendre des décisions pas faciles et celle-là était vraiment difficile. C'est plus simple de prendre la décision politiquement correcte et comme ça on peut perdre avec les honneurs", a estimé le capitaine tricolore.