Coupe de la Ligue : Sièges arrachés, WC brisés et tags... les supporters du PSG dégradent le Parc OL

  • A
  • A
Coupe de la Ligue : Sièges arrachés, WC brisés et tags... les supporters du PSG dégradent le Parc OL
Les supporters parisiens lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre Monaco et le PSG
Partagez sur :

La finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et Monaco a laissé des traces au Parc OL. Entre sièges arrachés, WC brisés et tags, les supporters parisiens ont marqué l'enceinte lyonnaise de leur empreinte.

Malgré la très bonne ambiance de la finale de la Coupe de la Ligue entre Monaco et le Paris SG samedi soir au Parc OL, l'enceinte lyonnaise a subi des dégradations.

Facturé au PSG. Les 12.000 supporters parisiens qui avaient fait le déplacement ont allumé des fumigènes et des pétards à plusieurs reprises pendant la soirée. Mais ils ne se sont pas contentés de ça. Une trentaine de siège a été arrachée alors que des tags et des autocollants ont fleuri un peu partout sur les murs, comme le montrent des photos diffusées sur les réseaux sociaux. Un WC a même été littéralement détruit.

Une publication partagée par ICI C'EST LYON (@icicestlyon69) le

Jusqu'à dans les sanitaires !!! MORT AUX SUPPORTERS PARISIENS !!!

Une publication partagée par ICI C'EST LYON (@icicestlyon69) le



"La facture sera présentée à la Ligue qui la fera passer au PSG", a réagi Xavier Pierrot, stadium manager de l'Olympique Lyonnais, pour RMC Sport. Les Lyonnais accueillent le Besiktas Istanbul et ses 15.000 supporters annoncés en quart de finale de la Ligue Europa le 13 avril. Une affiche classée à risque au cours de laquelle le Parc OL pourrait à nouveau de subir ce type de comportement.

Commission de discipline. Dans un communiqué publié dimanche, la LFP a tenu à condamner les "actes de vandalisme commis hier soir par une partie des supporters du PSG au Parc OL". "Ces événements ont terni la très grande réussite sportive et populaire de cette première finale délocalisée", poursuit le communiqué. Qui indique que "dès jeudi prochain, la Commission de Discipline de la LFP se saisira du dossier pour envisager les suites à donner à ces regrettables incidents".

Contacté par Europe 1, le club indique que les dégâts pourraient dépasser les 100.000 euros.