Corticoïdes au Racing 92 : Carter, Imhoff et Rokocoko entendus par la Fédération

  • A
  • A
Corticoïdes au Racing 92 : Carter, Imhoff et Rokocoko entendus par la Fédération
Dan Carter et Joe Rokocoko sont deux des immenses stars du Top 14.@ BEN STANSALL / AFP
Partagez sur :

La décision de la Fédération française de rugby sera envoyée par courrier recommandé aux joueurs "en début de semaine prochaine".

Les joueurs du Racing 92 Dan Carter, Juan Imhoff et Joe Rokocoko, ont été auditionnés mercredi par la commission de lutte contre le dopage de la Fédération française de rugby (FFR) au sujet des traces de corticoïdes retrouvées dans leurs urines il y a quatre mois. La décision, motivée, des cinq juges de la commission de la FFR sera envoyée par courrier recommandé aux joueurs "en début de semaine prochaine", a précisé la Fédération. Les trois joueurs, accompagnés chacun d'un avocat et d'un représentant du club, ont été successivement entendus par la commission au siège de la Fédération (FFR), à Marcoussis, dans l'Essonne, entre 9 heures et 12 heures, et ne se sont pas exprimés devant la presse.

Risque de suspension. Les cinq juges, dont le président Robert Antonin, doivent notamment déterminer si les quantités de corticoïdes retrouvées dans leur urines correspondent à ce qu'a déclaré le Racing 92, en terme de date, de quantité et de mode d'administration. Le contrôle avait été diligenté par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) à l'issue de la finale du Top 14 remportée face à Toulon le 24 juin à Barcelone (29-21). Si la commission estime qu'il y a un décalage entre les déclarations et les résultats des analyses, les joueurs pourront être suspendus. L'AFLD et le club pourraient alors faire appel.