Champion du monde de lutte libre : Zelim Khadjiev, l'espoir français

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Enfant, il a fui la Tchétchénie en guerre avec ses parents pour s'installer à Nice. Devenu lutteur professionnel, Zelim Khadjiev veut devenir champion du monde pour rendre hommage à la France.

Il est l'avenir de la lutte en France, et pourrait bien décrocher le titre de champion du monde samedi soir à Paris. Le lutteur Zelim Khadjiev, 23 ans, catégorie des moins de 74 kilos, en rêve depuis son enfance, marquée par la guerre en Tchétchénie. 

"C'est la France qui m'a offert une belle vie". Jamais il n'oubliera les ruines de Grozny, qu'il a fui avec ses parents. Jamais non plus il n'oubliera son arrivée à Nice, l'obtention de la nationalité française, et ce destin qui s'est offert à lui. Aujourd'hui, Zelim Khadjiev compte bien aller chercher la médaille d'or. Pour lui, mais aussi pour la France. "Je viens d'un pays où c'était dur, et arrivé en France, tout était facile. C'est la France qui m'a offert une belle vie. Quand on est arrivés, c'était comme dans un rêve. C'était tout beau, rien n'était cassé, il n'y avait pas de danger. Ce que la France m'a donné, je me sens obligé de lui rendre", confie le lutteur.

"Il n'aime pas l'échec". Son sourire entouré de barbe est immense, mais il se voile au moment d'évoquer sa désillusion de Rio. La jeune homme ne digère toujours pas son élimination, dès son entrée en lice. "Il n'aime pas l'échec. C'est parfois dur à gérer au quotidien, car quand on essaie d'apprendre de nouvelles choses et que ça ne marche pas tout de suite, il s'énerve assez rapidement. Mais finalement, c'est ce trait de caractère qui fait qu'il a envie de devenir champion, et qu'il ne lâche pas", estime son entraîneur en équipe de France, Didier Païs.

Et pour atteindre cette première marche du podium, Zelim Khadjiev s'est préparé comme jamais. Salade viande : c'est son régime depuis trois semaines. C'est donc affamé et à 100% que les spectateurs le verront samedi après-midi entrer en compétition, sur le tapis de Bercy.