Ce Barça est-il la meilleure équipe de tous les temps ?

  • A
  • A
Ce Barça est-il la meilleure équipe de tous les temps ?
Neymar, Messi et Suarez ont déjà inscrits 58 buts à eux trois en Liga.@ LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

INVINCIBLE - Avant d'affronter Arsenal mardi soir en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le FC Barcelone reste sur 32 matches sans défaite.

En gagnant à nouveau le week-end dernier en Liga (2-1 face à Las Palmas), le FC Barcelone a un peu plus creusé l'écart en tête du championnat espagnol. L'équipe du quintuple Ballon d'Or Lionel Messi possède huit points d'avance sur l'Atlético de Madrid et neuf sur le Real de Zinédine Zidane. Surtout, le Barça, qui affronte Arsenal mardi soir en huitièmes de finale de la Ligue des champions, vient d'enregistrer son 32e match sans défaite toutes compétitions confondues, un record pour le club espagnol.

  • "MSN", le trio infernal

Emmené par un Luis Suarez en pleine forme avec 25 buts inscrits en autant de journées de championnat, le trio d'attaquants du Barça, le fameux "MSN" - Messi-Neymar-Suarez - est le plus prolifique d'Europe avec 58 buts inscrits à eux trois en Liga, quand la seule équipe de l'Atlético Madrid n'en a marqué que 35. "Ils forment la meilleure ligne d’attaque de l’Histoire, la meilleure que j’ai vue de ma vie. Qu’on le veuille ou non, elle change le jeu du Barça et l’améliore", avouait Xavi, l'ancien capitaine emblématique du Barça il y a dix jours dans un entretien avec Mundo Deportivo. "Ils jouent comme dans la cour de récréation", observe Raynald Denoueix, grand spécialiste du football espagnol, qui a notamment entraîné la Real Sociedad de 2002 à 2004. "Ces trois-là sont complémentaires. Luis Enrique a réussi à créer une entente entre un Argentin, un Uruguayen et un Brésilien, ce qui n'était pas évident", poursuit l'ancien coach de Nantes et promoteur du jeu "à la nantaise".

  • Luis Enrique, meilleur entraîneur de l'histoire du club ?

Les statistiques parlent pour lui. En 104 matches à la tête du FC Barcelone, Luis Enrique a permis a son équipe de remporter 83 victoires pour 12 matches nuls et 9 défaites, plus que n'importe lequel de ses prédécesseurs en autant de matches. "Il a réussi à bien négocier le départ de cadres comme Xavi et à maintenir le niveau de l'équipe. C'est fort", estime encore Raynald Denoueix, qui tempère néanmoins : "avec Guardiola (entraîneur de 2008 à 2012, ndlr), le jeu tournait plus au milieu. Il y a aujourd'hui plus d'erreurs qu'avant à cet endroit du terrain, davantage de pertes de ballons, mais pour l'instant, ça ne les empêche pas d'être efficaces. Mais il est toujours difficile de faire des comparaisons. Est-ce que Mozart était meilleur que Bach ?". Champion du monde des clubs, déjà qualifié pour la finale de la Coupe du Roi en mai prochain, le Barça n'en finit pourtant pas d'impressionner. Il est même en avance sur l'année dernière, où il avait réalisé un triplé historique (Liga, Ligue des champions, Coupe d'Espagne). Les Catalans comptent actuellement 63 points en Liga, quand il n'en comptaient que 59 au même stade de la compétition l'an passé.

  • Face à Arsenal, une rencontre jouée d'avance ?

Sorti premier de sa poule malgré deux matches nuls face à l'AS Roma et au Bayer Leverkusen, le tenant du titre paraît ultra-favori face à Arsenal en huitièmes de finale. L'ancien joueur des deux équipes, Thierry Henry, a déjà assuré sur Barça TV que "le FC Barcelone va se qualifier pour les quarts de finale, même si cela ne va pas être facile". Car rien n'est encore joué. En 2011, les Gunners avaient réussi à faire tomber le Barça à domicile (2-1), avant de s'incliner au retour (3-1). Cette année-là, le club catalan s'était finalement hissé sur le toit de l'Europe.