Boudjellal : "Les dirigeants de la fédération se cachent"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du RC Toulon a défendu le sélectionneur des Bleus, Philippe Saint-André, et s'interroge sur les responsabilités des dirigeants de la Fédération. 

Mourad Boudjellal est au chevet de Philippe Saint-André. Le président du RC Toulon, dont "PSA" a été l'entraîneur de 2009 à 2011, a défendu le sélectionneur des Bleus, principal coupable, aux yeux de nombreux, de l'élimination du XV de France en quart de finale de la Coupe du monde de rugby, samedi soir, contre la Nouvelle-Zélande. "Il a les épaules larges, et puis il est surtout tout seul en ce moment. Je pense que si on avait battu les All Blacks, il y aurait du monde au balcon", a-t-il commenté lundi matin, sur Europe 1.

"Quelles conclusions tirent Camou ? Blanco ?" Boudjellal s'interroge au passage sur les responsabilités de certains, au-dessus de PSA. "Les dirigeants de la fédération se cachent. Moi, j'aimerais bien connaître la position de Pierre Camou (le président de la FFR, ndlr), et de Serge Blanco (le vice-président de la FFR, ndlr). Sans les accuser, sans leur faire un procès. Mais c'est quand même important de savoir aujourd'hui quelles conclusions il tirent de ces quatre dernières années", glisse le président du RCT, connu pour son franc-parler.

"Regardez l'Argentine !" Quant à la polémique montante sur la trop grande importance des clubs français par rapport à la sélection nationale, Mourad Boudjellal la balaie d'un revers de main. "C'est des conneries absolues. Regardez l'Argentine, ils ont tous joué en Top 14, le même nombre de match que les Bleus, et pourtant ils viennent d'en coller 40 (points) à l'Irlande. Moi, j'ai Giteau et Drew-Mitchell qui sont avec l'Australie en demi-finale, et ils ont joué quarante matches. Non, ça, ce sont des échappatoires pour expliquer la médiocrité des gens", ajoute-t-il.

L'avis d'Henry ? "Si vous saviez ce que j'en ai à foutre". Le président du RCT a également sèchement répondu à Graham Henry, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande championne du monde en 2011 qui déclarait ce week-end que "le Top 14 est une compétition ridicule où les joueurs sont mal entraînés et surpayés" : "C'est cet entraîneur qui s'est fait taper par la France en 2007 et qui a gagné une Coupe du monde sur son terrain en 2011 d'un point grâce à un arbitrage qui semblait plutôt les favoriser, donc si vous saviez ce que j'en ai à foutre de l'avis de Graham Henry qui a fait le tour des popotes en France pour essayer de trouver un club", conclut Boudjellal.

L'interview intégrale de Mourad Boudjellal :