Bernard Laporte : "j’ai envie de redonner le sourire à ce monde amateur qui m’a tant donné"

  • A
  • A
Bernard Laporte : "j’ai envie de redonner le sourire à ce monde amateur qui m’a tant donné"
@ Pascal PAVANI/AFP
Partagez sur :

Samedi se tient l’élection du président de la Fédération française de rugby.

Ultimes mobilisations et manœuvres : les trois candidats à la présidence de la Fédération française de rugby (FFR), les favoris Pierre Camou et Bernard Laporte, ainsi qu'Alain Doucet, tirent leurs dernières cartouches d'une campagne âpre avant l'élection de samedi à Marcoussis (Essonne), qui s'annonce très indécise. Bernard Laporte a expliqué les raisons de sa candidature au micro d’Europe 1.

"Pour moi, le monde amateur, c’était du bonheur !" "Moi je me suis engagé car j’ai vu un réel mécontentement du monde amateur. Et pour moi, le monde amateur, quand j’étais à Gaillac, c’était du bonheur, du plaisir ! Là, je me suis aperçu que tout le monde grogne : les présidents de clubs, les éducateurs, les dirigeants, les bénévoles, tous pensent être abandonnés. J’ai vu le monde professionnel qui grandit et un monde amateur qui est en train de mourir", regrette-t-il.

"J’ai envie que les jeunes vivent ce que j’ai vécu". Bernard Laporte l’assure : "j’ai énormément d’énergie et d’envie de redonner le sourire à ce monde amateur qui m’a tant donné. Je n’ai rien oublié : Gaillac, mes éducateurs, Françoise Lafont - la dame qui nous faisait des goûters -, les parents qui nous amenaient jouer… C’est au fond de moi. J’ai envie que les jeunes vivent ce que j’ai vécu, que le rugby leur donne ce qu’il m’a donné. Si je le fais, c’est pour les jeunes".