Basket : Frank Ntilikina a joué ses premières minutes en NBA

  • A
  • A
Basket : Frank Ntilikina a joué ses premières minutes en NBA
Franck Ntilikina a joué ses premières minutes avec l'équipe des New York Knicks jeudi.@ JEFF ZELEVANSKY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

L'ancien Strasbourgeois a joué sept minutes jeudi contre Oklahoma City et réalisé une passe décisive, perdu un ballon et marqué aucun point. 

Le surdoué du basket français Frank Ntilikina est officiellement devenu un joueur NBA jeudi à Oklahoma City en disputant à 19 ans son premier match dans le championnat le plus relevé de la planète.

Sept minutes de jeu. Ntilikina, choisi par les New York Knicks en 8ème position de la Draft 2017 en juin dernier - du jamais-vu pour un joueur français - est entré sur le terrain après un peu moins de deux minutes de jeu dans le 2ème quart-temps. Pour ses grands débuts, Ntilikina n'a pas été gâté en affrontant Oklahoma City, emmené par le trio Russell Westbrook, Carmelo Anthony et Paul George. Il a été limité à sept minutes de jeu et a fini la rencontre, perdue 105 à 84 par les Knicks, avec une passe décisive, un ballon perdu et aucun point (deux tirs manqués).

Un joueur encore ménagé. L'ancien Strasbourgeois, arrivé à New York blessé à un genou fin juin, est encore ménagé par son entraîneur Jeff Hornacek, qui a préféré titulariser l'expérimenté Ramon Sessions au poste de meneur. Après cette première où il était visiblement tendu, Ntilikina a encore 81 matches de saison régulière pour prendre ses marques, le prochain dès samedi face à Detroit au Madison Square Garden.

De son côté, pour ses retrouvailles avec les Knicks qu'il a quittés cet été après sept saisons largement décevantes, Carmelo Anthony a inscrit 22 points en 34 minutes.

Retour en grâce pour Westbrook
Russell Westbrook, élu meilleur joueur (MVP) de la saison 2016-17, a d'emblée repris ses bonnes habitudes : il a réussi un "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 21 points, 10 rebonds et 16 passes décisives. Il avait battu la saison dernière le vieux record du légendaire Oscar Robertson, datant de 1962, en bouclant la saison régulière avec 42 "triples".