WikiLeaks épingle le monde du football

  • A
  • A
WikiLeaks épingle le monde du football
@ Montage Reuters/Maxppp
Partagez sur :

D’après le site internet, la junte birmane aurait voulu racheter le club de Manchester United.

Le site WikiLeaks n’épargne personne. Après les révélations en chaîne qui ont déstabilisé ces dernières semaines le Pentagone, c’est le monde du football qui tremble. Dans les derniers documents publiés par le site de Julian Assange, on apprend que la junte birmane aurait voulu racheter le club de Manchester United.

Un milliard de dollars

A l’origine de cette idée saugrenue, le caprice d’un enfant. Si la Birmanie n’est pas une grande nation de football, le petit-fils du dictateur Than Shwe adore ce sport. Il aurait donc demandé à son grand-père de lui offrir le club des Red Devils.

Les informations du site WikiLeaks sont sans équivoque. "Une source bien informée rapporte que le petit-fils voulait que Than Shwe offre un milliard de dollars pour Manchester United", selon un télégramme de l'ambassade américaine à Rangoun datée du 12 juin 2009.

Le pays se remet à peine du cyclone Nargis qui a causé environ 140.000 morts et le généralissime va finalement se raviser. "Than Shwe pensait que ce genre de dépenses pourrait faire mauvais effet, alors il a préféré créer pour la Birmanie sa propre ligue de football", ajoute le texte.

Un lot de consolation

Pour consoler son petit-fils, le généralissime lui offre donc son propre championnat. Au pouvoir depuis 1992, Than Shwe désigne des entreprises proches du régime pour créer les équipes professionnelles, dont elles doivent payer toutes les dépenses.

Echange de bons procédés, les entreprises qui cèdent au caprice du généralissime se verront récompenser par certains contrats juteux, comme la construction de mines de pierres précieuses.

Selon un autre télégramme diffusé par WikiLeaks, le petit-fils de Than Shwe a même été engagé dans l'une des équipes de la nouvelle ligue birmane.