Villa ne veut plus patienter

  • A
  • A
Villa ne veut plus patienter
@ Reuters
Partagez sur :

FOOTBALL - Aston Villa affronte Manchester United en finale de la Carling Cup à Wembley.

FOOTBALL - Aston Villa affronte Manchester United en finale de la Carling Cup à Wembley. Toute la ville de Birmingham attend ça depuis 1996... Enfin seulement une partie de la cité des Midlands, puisqu'Aston Villa et Birmingham City, les deux clubs locaux, se haïssent cordialement depuis la fin du 19e siècle. Sevrés de titre depuis 14 ans et une Coca-Cola Cup devenue depuis Carling Cup, les Villans vont tout faire pour remporter à nouveau ce trophée, dimanche face au tenant du titre Manchester United. "Ça fait longtemps que nous n'avons pas remporté de titre mais Villa est un grand club qui mérite de disputer des finales comme celle-là, avoue le véloce attaquant Ashley Young dans les colonnes du Guardian. Nous voulons changer cette partie de l'histoire du club qui veut que nous n'ayons plus rien gagné depuis 1996." A l'époque, les hommes de Brian Little, notamment emmenés par Savo Milosevic et Dwight Yorke, n'avaient fait qu'une bouchée du Leeds de Gary McAllister (3-0). Un tel scénario, dimanche face aux Red Devils, sera difficile à reproduire, même si Alex Ferguson devrait aligner une charnière Wes Brown-Jonny Evans loin d'offrir tous les gages de solidité. S'il songe à ne pas faire débuter Wayne Rooney, l'entraîneur écossais se méfie toutefois d'une formation qui reste sur douze matches sans défaite et n'est autre que la meilleure défense du championnat. "Quand on repense à l'équipe dont Martin [O'Neill, entraîneur d'Aston Villa, ndlr] a hérité et celle qu'il a aujourd'hui, elle est complètement différente, dans tous les compartiments, reconnaît "Sir Alex" sur le site des Red Devils. Il a ramené Young, Downing, toute une défense, Friedel, Petrov, Carew, Heskey,... Je crois qu'Agbonlahor est le seul joueur qui était là avant. Il a donc ramené de la cohérence et ce sera un match difficile pour nous. Et puis la dernière fois qu'on a joué Villa en finale, ils nous avaient battus 3-1 en 1994 (déjà en Coupe de la Ligue, ndlr) et ça nous avait coûté le triplé..."