Un PSG à l'accent qatari

  • A
  • A
Un PSG à l'accent qatari
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - Des investisseurs du Qatar sont devenus l’actionnaire majoritaire du club.

On attendait depuis plusieurs mois l’officialisation de la nouvelle. Elle est tombée mardi par le biais d'un communiqué du PSG annonçant que "Colony Capital et une société d’investissement du Qatar ont finalisé un projet d’accord aux termes duquel ce nouvel associé deviendrait l’actionnaire du PSG à hauteur de 70%". Colony Capital conserve 30 % de ses parts.

Une nouvelle ère

L’actionnaire américain, Colony Capital, laisse la main. "Ce partenariat répond à la volonté de Colony d'assurer le développement et la croissance du PSG sur le long terme. Ensemble, Colony et son nouvel associé poursuivront le travail mis en oeuvre au PSG depuis cinq ans pour accroitre encore son rayonnement et sa visibilité", annonce le communiqué du club. Selon des sources proches du dossier, le PSG a été valorisé entre 40 et 50 millions d'euros, le passif de la saison 2009-10 (plus de 20 millions d'euros) ayant été inclus dans le prix de la transaction.

Après cinq ans à la tête du club, le bilan était assez mitigé. Les supporters avaient souvent demandé le départ de l’actionnaire américain. Les fans du PSG devraient être ravis. "Nous avons recherché le meilleur partenaire possible pour assurer au PSG une place dans l’histoire. Nous l’avons trouvé avec notre nouvel associé qui partage cette ambition", indique dans le communiqué Sébastien Bazin, président du conseil de surveillance du PSG.

Un meilleur recrutement

Ce changement de propriétaires ne devrait, pour le moment, pas bouleverser l’organigramme du club. Robin Leproux restera président du PSG et Antoine Kombouaré entraîneur. Le plan sécurité, soutenu par le Ministère de l’Intérieur, ne sera pas non plus remis en cause.

En revanche, cette arrivée pourrait être une très bonne nouvelle pour le recrutement parisien. L’enveloppe dédiée aux transferts devrait être beaucoup plus conséquente cet été. Le club a terminé 4e du Championnat de France et a échoué à une marche de la Ligue des champions. Avec ces nouveaux investisseurs qataris, le PSG devrait enfin avoir les moyens de ses ambitions.