Un dernier pour la route

  • A
  • A
Un dernier pour la route
Partagez sur :

Le Tour de Lombardie, dont le départ sera donné samedi, clôture la saison 2010 du calendrier ProTour. Parmi les favoris, Philippe Gilbert, Cadel Evans et Vincenzo Nibali visent un dernier succès avant les vacances. Thor Hushovd, récent champion du monde, étrennera son maillot arc-en-ciel, tandis que Marco Velo tirera sa révérence après quinze ans de carrière.

Le Tour de Lombardie, dont le départ sera donné samedi, clôture la saison 2010 du calendrier ProTour. Parmi les favoris, Philippe Gilbert, Cadel Evans et Vincenzo Nibali visent un dernier succès avant les vacances. Thor Hushovd, récent champion du monde, étrennera son maillot arc-en-ciel, tandis que Marco Velo tirera sa révérence après quinze ans de carrière. La saison 2010 touche à sa fin. Avant de dresser un premier bilan, le peloton a rendez-vous samedi au départ du Tour de Lombardie, dernière épreuve du calendrier ProTour. Course très prisée pour les Italiens, cette classique automnale consacre généralement un coureur qui en a gardé sous la pédale avant de remiser le vélo pour quelques semaines de repos. Philippe Gilbert fait partie de ce genre. Frustré lors des Mondiaux de Melbourne, le Belge, vainqueur l'an dernier sur les hauteurs du Lac de Côme et premier du Tour du Piémont jeudi, en a fait son dernier objectif. "Finir deuxième ne m'intéresse pas. Je ne suis pas un coureur attentiste. Si je cours, c'est pour gagner des courses", a-t-il prévenu dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. La concurrence est prévenue. Celle-ci s'articule évidemment autour des coureurs italiens, qui trustaient les victoires depuis 2001 avant que Gilbert n'impose sa loi l'an passé. Vincenzo Nibali, qui a triomphé sur le Tour d'Espagne il y a quelques semaines, estime être dans les meilleures conditions pour viser la gagne: "Le week-end dernier, sur le Tour d'Emilie, je souffrais encore du long voyage depuis l'Australie. Mais maintenant, j'ai complètement récupéré, je ne peux pas demander plus. Je me sens bien. Je suis concentré et prêt à me battre jusqu'au bout. Une victoire dans une classique manque à mon palmarès, samedi pourrait être le bon jour", a déclaré le coureur de la Liquigas sur Cyclingnews. Gilbert le cite d'ailleurs parmi ses principaux concurrents: "Les favoris ne seront pas très différents de ce qu'on a vu ces derniers temps. Evans et Kolobnev sont ceux qui ont les meilleures chances. On peut rajouter, sans trop se tromper, Nibali et Visconti." Hushovd à la parade, Velo à la retraite Nibali, qui avait tenté un coup lors des Mondiaux, s'attend à "une course dure, qui ne pardonne pas les erreurs". "Il y aura des ascensions qui auront valeur de test pour les jambes. Il faudra donc économiser ses forces et ne pas les gâcher inutilement. Les candidats à la victoire sont nombreux, comme Gilbert, Kolobnev (troisième en 2009), Evans et Schleck. Je ne dois sous-estimer personne", a-t-il ajouté. Pas même Thor Hushovd. Le tout nouveau champion du monde pourrait s'immiscer à la lutte finale si le peloton ne bouge pas trop. Mais le Norvégien devrait plus parader, son maillot arc-en-ciel sur les épaules: "J'avais prévu de partir en vacances. Mais quand j'ai gagné les Mondiaux, j'étais vraiment fier et je voulais honorer ce maillot en 2010." Le Tour de Lombardie sera aussi la dernière apparition dans le peloton de la formation Cervélo, qui va fusionner avec la Garmin à l'intersaison. L'occasion pour ses coureurs d'effectuer, autour du champion du monde, un dernier bout de chemin ensemble. Celui de Marco Velo touchera également à sa fin samedi. A 36 ans, l'Italien de la Quick Step, trois fois vainqueur du chrono des Championnats d'Italie (1998, 1999 et 2000), a décidé de mettre un terme à sa carrière après quinze de professionnalisme: "Ce sera un moment spécial. J'ai fait partie de ce monde depuis mon enfance. Ce sera la fin d'une époque." Le peloton repartira sans lui dès janvier 2011. Pour le début d'un nouvel épisode.