Un derby déjà décisif

  • A
  • A
Un derby déjà décisif
Partagez sur :

Lens accueille Lille dimanche dans le cadre de la sixième journée de Ligue 1.

Au bord de la zone rouge, Lille se déplace chez le voisin lensois pour se rassurer et enfin lancer son championnat, dimanche lors de la 6e journée de Ligue 1. Du côté du RC Lens, les hommes de Jean-Guy Wallemme voudront se rattraper après la défaite subie à Montpellier avant la trêve.Un derby qui sent déjà le soufre. La visite de Lille chez le voisin, tout juste de retour en Ligue 1, revêt déjà une importance particulière puisque les hommes de Rudi Garcia, qui retrouvera d'ailleurs Jean-Guy Wallemme avec qui il a formé un duo éphémère à Saint-Etienne au début de la décennie, veulent enfin décoller après un début de saison plutôt chaotique. "Nous abordons notre prochain rendez-vous en terre lensoise avec la volonté de poursuivre notre série entamée contre le FC Sochaux-Montbéliard (1-0). Si nous voulons revenir dans la partie haute du classement, il faut commencer par obtenir un résultat positif chez le voisin", explique d'ailleurs le coach lillois sur le site officiel du club.Au-delà de cette volonté de décoller de cette modeste 17e place, la suprématie régionale est également dans toutes les têtes. "Le derby représente beaucoup dans la région. Personne ne veut le perdre, ça c'est sûr", souligne ainsi Stéphane Dumont, appuyé par son entraîneur: "Pour moi, le derby c'est RCL-LOSC. Dimanche, ce sera mon premier sur le banc. En tant que joueur, j'ai vécu par le passé de bons moments lors des derbies. J'espère simplement avoir le même genre de satisfaction comme qu'entraîneur".Yahia: "J'ai hâte d'y être et qu'on se défonce"Même son de cloche chez le voisin lensois avec un entraîneur qui a longtemps porté les couleurs Sang et Or et donc vécu ce genre de matches. "A l'époque, on avait une équipe composée avec plus de joueurs issus de la région. Quand les gens signent à Lens, ils doivent s'imprégner d'une histoire, d'un état d'esprit et d'une certaine valeur. On y travaille au quotidien et ils le voient quand ils sortent de la Gaillette", explique ainsi Wallemme sur le site officiel nordiste. Douzièmes, les Lensois ont également une obligation de résultat pour ne pas voir leurs adversaires du jour revenir à leur hauteur. "J'ai hâte d'y être et qu'on se défonce tous sur le terrain pendant quatre-vingt-dix minutes pour faire un résultat. Et qu'on n'ait aucun regret...", remarque finalement Ala-Eddine Yahia.