Tsonga mate Monfils

  • A
  • A
Tsonga mate Monfils
Partagez sur :

TENNIS - Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié, samedi, pour la finale du tournoi de Tokyo en effaçant Gaël Monfils (6-3, 6-3).

Jo-Wilfried Tsonga s'est imposé, samedi, en demi-finale du tournoi de Tokyo face à Gaël Monfils (6-3, 6-3). Le Manceau se qualifie donc pour la finale, le troisième de sa saison. Il affrontera dimanche le Russe Youzhny, tombeur de Hewitt (6-2, 5-7, 7-5).Jo-Wilfried Tsonga n'est pas du genre partageur, ces temps-ci, avec ses copains mousquetaires. Richard Gasquet en avait fait l'expérience un peu plus tôt dans la semaine, victime tant du vent nippon que de son mental et de la combativité du Manceau. Et ce samedi, c'est Gaël Monfils qui, parvenu en demi-finale du tournoi de Tokyo à la faveur d'un parcours méritant, s'est heurté au n°1 français, apparu sûr de son fait pour la première fois de la semaine. 6-3, 6-3, le score, sans appel et acquis en moins d'une heure de jeu, a beau être sévère, il reflète parfaitement la hiérarchie observée actuellement entre les deux hommes. Sevré d'opportunité de break, Monfils a dû s'avouer vaincu face à la maestria de son homologue au service, efficace à plus de 90% sur ses premières balles et auteur de neuf aces – le dernier sur la balle de match. "Mon jeu était incroyable aujourd'hui. Je pouvais réaliser ce que je voulais", confessait Tsonga après coup, sans fausse modestie aucune...En route pour un troisième titreUn an plus tôt, à Bangkok, le Sarthois n'avait déjà fait qu'une bouchée du Francilien (6-0, 6-3), lors du seul et unique précédent entre les deux joueurs. A l'époque, l'enjeu était comme ce week-end une place en finale. Une finale que Jo-Wilfried Tsonga disputera dimanche contre Mikhail Youzhny, tombeur en trois manches de l'Australien Lleyton Hewitt (6-2, 5-7, 7-5), lequel avait écarté la veille la sensation Edouard Roger-Vasselin. Bourreau au deuxième tour d'un Gilles Simon tout juste auréolé de son sacre à l'Open de Thaïlande, le Russe, capable du meilleur comme du pire quand ses nerfs le trahissent, constituera alors un challenge indécis pour le n°7 mondial, même si ce dernier a déjà pris la mesure du Moscovite par le passé (en quart de finale de l'Open d'Australie). Vainqueur des tournois de Marseille et de Johannesburg en début de saison, Jo-Wilfried Tsonga n'a toutefois jamais connu la défaite en finale jusqu'alors cette année.