Tsonga, et de trois !

  • A
  • A
Tsonga, et de trois !
Partagez sur :

TENNIS - Vainqueur du Russe Mikhail Youzhny (6-3, 6-3), Jo-Wilfried Tsonga a remporté le tournoi de Tokyo.

En deux semaines, les tennismen français ont remporté trois tournois. Après Gaël Monfils à Metz et Gilles Simon à Bangkok, c'est au tour de Jo-Wilfried Tsonga de s'imposer à Tokyo. Le Manceau a en effet battu le Russe Mikhail Youzhny (6-3, 6-3), samedi en finale du tournoi nippon, décrochant ainsi le cinquième titre de sa carrière, le troisième cette année.Le tennis masculin français est décidément à la fête depuis le début de l'automne. Après avoir assuré leur maintien dans le groupe mondial de la Coupe Davis face aux Pays-Bas, les représentants tricolores ont donc, depuis, enchaîné trois succès en tournoi en autant de semaines. Et si Gaël Monfils avait donné le ton en l'emportant à Metz, l'Asie semble notamment particulièrement inspirer les Bleus puisqu'après voir vu Gilles Simon lui succéder à Bangkok, Jo-Wilfried Tsonga a profité de son séjour à Tokyo pour décrocher son cinquième titre en carrière, son troisième de l'année, et confirmer ainsi sa belle réussite en finale...Depuis son revers lors de sa première finale sur le circuit, malheureusement la plus belle, celle de l'Open d'Australie 2008 face à Novak Djokovic, le Manceau en est en effet toujours reparti avec le trophée du vainqueur sous le bras plutôt que l'assiette du perdant. Et après ses victoires à Bangkok et Bercy la saison passée, et Johannesburg et Marseille en février dernier, Tsonga n'a pas tremblé face à Mikhail Youzhny pour triompher à Tokyo. Car si l'élève d'Eric Winogradsky a parfois dû s'employer durant la semaine, particulièrement face à Richard Gasquet, dans des conditions rendues particulièrement difficiles à cause du vent puis face à Ernest Gulbis, un grand serveur au jeu parfois frustrant pour le Français, Tsonga a confirmé en finale la belle impression laissée, la veille, lors de sa demi-finale face à Gaël Monfils.Le Masters en ligne de mireAprès avoir écarté une balle break au début du premier set, l'élève d'Eric Winogradsky, solide sur son engagement avec 75% de première balle et 11 aces à son compteur, a ainsi facilement pris la mesure du Russe. Un break réussi à 4-3 dès sa première opportunité, puis un jeu de service impeccable ont notamment permis au numéro un français d'enlever la première manche. Et si Youzhny, pourtant à son aise dès que l'échange s'installait, a bien tenté de s'accrocher au début du deuxième set, le scénario bégaya lors du second set, Tsonga breakant une nouvelle fois à 3-3 avant de parachever sa victoire sur le service du Russe grâce à deux derniers points rondement menés. C'en était trop pour Youzhny, le bourreau de PHM lors de la finale de Coupe Davis 2002 restant pourtant sur une belle semaine au Japon avec des succès sur Gilles Simon, Tomas Berdych ou Lleyton Hewitt.Et Jo-Wilfried Tsonga pouvait d'autant plus savourer cette victoire que, couplée aux éliminations prématurées de Fernando Gonzalez, Fernando Verdasco et Nikolay Davidenko à Pékin, elle lui permet de se replacer dans la course au Masters. Fort des 500 points empochés au Japon, le Français revient en effet dans le sillage de ses concurrents en lice pour décrocher les deux derniers billets pour le bal de fin d'année à Londres, le sixième ticket semblant, lui, devant échoir à Andy Roddick. Au Manceau de confirmer, malgré la fatigue, dès la semaine prochaine lors du Masters de Shangaï...