Tsonga a fait ce qu'il a pu

  • A
  • A
Tsonga a fait ce qu'il a pu
Partagez sur :

Absent du circuit depuis le 30 juin en raison d'une blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas réussi à signer un retour gagnant ce mardi à Tokyo. Le Manceau, tenant du titre, s'est bien battu, mais a dû capituler face au gaucher Jarkko Nieminen vainqueur en trois sets (6-4, 5-7, 6-1). "Jo" va désormais mettre le cap sur Shanghai, lieu du huitième Masters 1000 de la saison la semaine prochaine.

Absent du circuit depuis le 30 juin en raison d'une blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas réussi à signer un retour gagnant ce mardi à Tokyo. Le Manceau, tenant du titre, s'est bien battu, mais a dû capituler face au gaucher Jarkko Nieminen vainqueur en trois sets (6-4, 5-7, 6-1). "Jo" va désormais mettre le cap sur Shanghai, lieu du huitième Masters 1000 de la saison la semaine prochaine. Jo-Wilfried Tsonga est comme tous les autres, il ne peut pas revenir d'une longue absence pour cause de blessure et faire comme si de rien n'était sur le court. Comme Juan Martin Del Potro, défait pour ses deux premiers matches de rentrée après une coupure bien plus longue que celle du Français (neuf mois contre deux), le Manceau a perdu pour son grand retour à la compétition ce mardi à Tokyo où, un an plus tôt, il était venu chercher le trophée. Entre-temps, Tsonga a connu une énième blessure, une fissure du tendon sous-rotulien gauche contractée le 30 juin lors de son quart de finale de Wimbledon face à Andy Murray, qui l'a privé du circuit pendant tout l'été. L'essentiel au Japon était donc simplement de renouer avec la compétition et de jouer sans douleur, en ce sens son retour est une réussite. Face à Jarkko Nieminen, un gaucher dur à cuire pas forcément l'adversaire le plus simple à déborder lorsque l'on manque encore un petit peu de tout, Tsonga n'a pas fait un mauvais match. Mais sa défaite, concédée en pile deux heures (6-4, 5-7, 6-1), est on ne peut plus logique. Elle aurait d'ailleurs pu être bien plus rapide si le Finlandais s'était montré davantage réaliste dans la deuxième manche qu'il cédait en n'ayant perdu que cinq points sur ses engagements ! En effet, après avoir marqué seulement un point jusqu'à 5-5 sur les mises en jeu de Nieminen, finaliste la semaine dernière à Bangkok, le Français parvenait à faire un hold-up en le breakant en toute fin de set. Mais dans le troisième manche, "Jo" a ensuite baissé de pied, payant clairement son manque de rythme. Il aura l'occasion de peaufiner un peu ses réglages avant son prochain rendez-vous, le Masters 1000 de Shanghai qui débutera lundi prochain. En Chine, en présence de la majorité des principaux acteurs du circuit, Tsonga abattra l'une de ses dernières cartes pour participer au Masters, même si sa parenthèse de deux mois le fait partir d'assez loin. Si l'exploit n'est pas possible, alors il se concentrera à 100% sur la finale de la Coupe Davis en Serbie début décembre. Son objectif principal de cette fin de saison riche en événements.