Tous fans de Nadal

  • A
  • A
Tous fans de Nadal
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - De nombreuses personnalités du tennis ont salué sur Europe 1 le sacre de Nadal.

ROLAND-GARROS - De nombreuses personnalités du tennis ont salué sur Europe 1 le sacre de Nadal.Arnaud Boetsch (ancien joueur, consultant d'Europe 1 au micro de Corinne Boulloud): "C'est le roi ! Souvenez-vous du tournoi de Monte Carlo, il avait été plus qu'impressionnant. Il avait mis des raclées à tout le monde et montré où il en était physiquement et tennistiquement. Il n'a fait que gagner depuis, ça ne m'étonne donc pas qu'il ait gagné Roland-Garros de cette manière. C'est vraiment le roi. Des choses lui ont parfois échappé, y compris tennistiquement, mais il avait un objectif, c'était de gagner ce trophée qui lui avait fait défaut l'année dernière et pourquoi pas aussi la place de numéro un mondial. Il a montré que c'était lui le meilleur, le king de cette surface. Il a parfois eu des matches compliqués, notamment face à Almagro (NDLR, en quarts de finale) mais, c'est dans ces moments qu'il a su sortir ce qu'il fallait. Il mérite plus que la normale cette victoire et donc cette place de numéro un. Son cinquième titre à Roland est peut-être le plus beau". Gianni Mina (18 ans, 653e joueur mondial, adversaire de Nadal lors du premier tour au micro d'Astrid Bard): "C'est le plus fort. Söderling (son adversaire en finale) ne jouait pas si mal que ça, mais il explosait à la fin des échanges. Il a fait un match exceptionnel, il était partout, il n'a pas fait beaucoup de fautes. Il n'a rien lâché mentalement. Il a saisi toutes les occasions qu'il avait. Il n'a pas perdu un set sur le tournoi, c'est vraiment le plus fort sur terre battue. C'est vraiment impressionnant. On pourrait croire que sur un set il peut se déconcentrer, mais même pas... Il les joue tous à fond et écrase ses adversaires. Je l'apprécie pour ça: quelque soit le point, il est à fond et toujours concentré. C'est pour cela qu'il gagne en trois sets à chaque fois". Jean Gachassin (président de la Fédération française de tennis au micro d'Astrid Bard): "A la fin, on aurait dit qu'il avait gagné son premier tournoi. Il était vraiment heureux. Pour lui, c'était vraiment important. C'est le plus beau tournoi, qu'il désire gagner tous les ans. Il aime la terre battue, il aime Paris. D'ailleurs, il m'a dit qu'il ne voulait pas que le tournoi soit délocalisé. c'est une épreuve qui lui convient parfaitement, pour son histoire et l'ambiance".Gilbert Ysern (directeur du tournoi de Roland-Garros au micro d'Astrid Bard): "C'est un formidable champion, qui écrit l'histoire ici, année après année. Il nous a fait la coquetterie de nous faire une énorme surprise l'année dernière, en permettant indirectement à Roger Federer d'inscrire son nom au palmarès, mais c'est bien le plus grand champion qu'on ait connu sur terre battue. Il a confirmé sa domination sur cette surface. On ne peut que se réjouir de voir ce grand champion. C'est une excellente image pour le tennis, pour les jeunes dans les clubs, car il n'a pas que du talent, il a aussi un comportement exemplaire sur le terrain. Il s'accroche sur tous les points, c'est un formidable gagneur".