Toulon prend la vague rouge

  • A
  • A
Toulon prend la vague rouge
Partagez sur :

Il fallait un exploit aux Toulonnais pour signer une performance samedi sur le terrain du Munster. Le RCT ne l'a pas réussie, au contraire, emporté par les assauts permanents de la «Red Army », dans cette deuxième journée de la Coupe d'Europe. La province irlandaise, forte de six essais, s'est imposée 45-18 et s'empare au passage de la tête de la poule 3.

Il fallait un exploit aux Toulonnais pour signer une performance samedi sur le terrain du Munster. Le RCT ne l'a pas réussie, au contraire, emporté par les assauts permanents de la «Red Army », dans cette deuxième journée de la Coupe d'Europe. La province irlandaise, forte de six essais, s'est imposée 45-18 et s'empare au passage de la tête de la poule 3. La Red Army contre les Bleus de Toulon, couleur du maillot varois en coupe d'Europe cette saison oblige, telle était l'affiche proposée à Thomond Park ce samedi. Le RCT s'en souviendra avec six essais encaissés, symbole dans cette deuxième journée d'un apprentissage difficile pour les Varois en coupe d'Europe, eux qui restaient sur cinq succès de rang dont quatre en Top 14. Malgré l'ampleur du score (45-18), les protégés de Philippe St-André n'ont pas été ridicules, simplement étouffés par une formidable machine à avancer et dont la variété dans le jeu a fait très mal aux Toulonnais. Le début de rencontre est spectaculaire avec un essai en faveur du RCT après moins d'une minute de jeu! Sur une touche varoise, Genevois effectue le lancer et suit la sortie de la balle transmise par Contepomi et Van Niekerk en percussion. Le talonneur, blessé à l'intersaison et titulaire pour la première fois cette saison, n'est pas rattrapé avant de passer la ligne. Contepomi transforme, en l'absence de Wilkinson, et Toulon crée la sensation en menant 7-0. De quoi sérieusement fâcher les Irlandais qui vont toute de suite imposer un forcing terrible dans les 22 mètres adverses. A coups de « pick and go », le Munster va inéluctablement faire plier Toulon qui perd au passage George Smith pour 10 minutes après avoir plongé sur le côté. En sortie de mêlée, Stringer feinte la passe extérieure pour trouver le troisième ligne Leamy. La transformation d'O'Gara remet les compteurs à égalité (7-7, 10e). Le rouleau compresseur Les Irlandais ne s'arrêtent pas là et Toulon a toujours autant de mal à garder la balle. Le RCT subit de nouveau les offensives du Munster qui se voit refuser logiquement deux essais (15e et 19e). La troisième incursion sera là bonne et Buckley, cette fois-ci, a les faveurs de l'arbitrage (12-7, 20e). Le pied d'O'Gara est toujours parfaitement réglé et Toulon accuse sept points de retard (14-7, 21e). Mais les hommes du tandem Saint-André-Hueber vont contenir de manière plus efficace les assauts de l'armée rouge. Ils profitent même d'une pénalité que transforme Contemi (14-10, 30e). Un répit de courte durée en fait puisque O'Driscoll et compagnie continuent à avancer sur chaque prise de balle. Contraint de concéder la touche sous la pression, le RCT se fait quelque peut surprendre. Le Munster joue rapidement la touche et l'action se termine sur l'aile opposée avec un essai signé du Néo-Zélandais Howlett, évidemment transformé par O'Gara (21-10, 37e). C'est le score à la pause, Contepomi n'ayant pu réussir une dernière pénalité. Les deux équipes reviennent en seconde période sans Sackey côté varois, l'ailier anglais souffrant des ischio-jambiers, et Mignoni, également touché. Le début des hostilités est marquée par la première pénalité tentée et ratée par le Munster dans la partie (43e) suivie par la rentrée de Wilkinson, Contepomi passant au centre (44e). O'Gara ne rate pas en tout cas sa seconde tentative (24-10, 47e). La preuve par 9 « Wilko » panse quelque peu le mal toulonnais avec un drop du droit déclenché du centre du terrain (13-24, 49e), mais une nouvelle vague va engloutir le XV varois. Deux minutes après le carton jaune adressé à Contepomi pour un plaquage sans ballon, les avants irlandais enfoncent leurs vis-à-vis et le ballon rapidement extrait par Stringer arrive à O'Driscoll pour le quatrième essai synonyme de bonus offensif (31-13, 59e). Le coup est dur pour le RCT qui va va se frotter un peu plus la tête moins de trois minutes après et un cinquième essai irlandais, l'oeuvre de Howlett trouvé par le pied magique d'O'Gara dont la transformation porte le score à 38-13 (63e). Van Niekerk récompense toutefois la bonne fin de match des Bleus (38-18) mais le Munster fait plaisir une dernière fois à son public de Thomond Park avec un sixième essai inscrit en force par Ronan (45-18, 79e). En neuf déplacements sur les terres du Munster, les clubs français ont donc échoué à chaque fois enregistrant autant de défaites. Les Toulonnais savent désormais pourquoi.