Svindal, l'héritier

  • A
  • A
Svindal, l'héritier
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - Le Norvégien succède à Aamodt au palmarès du Super-G.

JO 2010 - Le Norvégien succède à Aamodt au palmarès du Super-G. Kjetil André Aamodt a trouvé son successeur. Le Norvégien, vainqueur des trois derniers Super-G olympiques en 1998, 2002 et 2006, voit le titre olympique rester au pays puisque c'est son compatriote, Aksel Lund Svindal qui s'est adjugé la médaille d'or, vendredi, sur le tracé de Whistler Creekside. Le géant de Kjeller, médaillé d'argent de la descente et vainqueur du gros globe de cristal l'an passé, trouve donc la consécration sur les pistes canadiennes. Svindal n'avait pourtant pas débuté sa saison 2010 de la meilleure des manières, mais celui qui fut victime d'une terrible chute qui le priva d'une bonne partie de l'exercice 2008 a su se montrer affuté le jour J. Le Norvégien a toutefois dû donner le meilleur de lui-même et sa puissance phénoménale lui offre donc le bonheur de monter sur la plus haute marche du podium. Il sera entouré de deux Américains. Le premier, Bode Miller, confirme sa volonté de s'offrir un dernier baroud d'honneur de grande classe avant de ranger les skis. L'enfant de Franconia a d'ailleurs longtemps crû à un titre olympique, qui aurait fait de lui l'un des plus grands skieurs de tous les temps, lui qui a déjà tout remporté, sauf l'or olympique. Il se contente finalement de l'argent pour la troisième fois de sa carrière après les deux breloques du même métal acquises en 2002. Le podium est complété par son compatriote, Andrew Weibrecht. Une surprise puisque le skieur de Lake Placid n'était entré dans un Top 10 de Coupe du monde qu'à une seule reprise, c'était en 2007 à Beaver Creek (10e). Chez les Bleus en revanche, c'est l'habituelle soupe à la grimace avec Adrien Théaux, 13e, Guillermo Fayed, 22e, Gauthier De Tessières, 30e, tandis que David Poisson n'a pas terminé.