Sow, la bonne pioche

  • A
  • A
Sow, la bonne pioche
Partagez sur :

Unique recrue lilloise de l'intersaison, Moussa Sow effectue un début de saison canon avec le club nordiste. Au point que l'ancien Rennais se trouve depuis ce week-end sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1. Capable d'évoluer à tous les postes en attaque, le Sénégalais est le monsieur plus du Losc. Du pain béni pour Rudi Garcia, qui pourrait l'aligner jeudi en Ligue Europa contre Sofia.

Unique recrue lilloise de l'intersaison, Moussa Sow effectue un début de saison canon avec le club nordiste. Au point que l'ancien Rennais se trouve depuis ce week-end sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1. Capable d'évoluer à tous les postes en attaque, le Sénégalais est le monsieur plus du Losc. Du pain béni pour Rudi Garcia, qui pourrait l'aligner jeudi en Ligue Europa contre Sofia. Frédéric Antonetti doit enrager. Le bouillant entraîneur du Stade Rennais, qui se plaint du manque de solutions dont il dispose pour composer son attaque, doit voir d'un oeil un peu amer le début de saison canon de Moussa Sow avec le Losc. Faute d'avoir pu s'entendre avec son club formateur, "une incompréhension au niveau de son contrat", dixit Antonetti, étant à l'origine de son départ, l'international sénégalais est allé trouver son bonheur du côté de Lille. Où son arrivée a réjoui tout le monde. "A Lille, il y a de la concurrence. Il faut se montrer", disait fort justement le natif de Mantes-la-Jolie, à qui on ne pourra pas reprocher de joindre les actes à la parole. Venu pour renforcer la meilleure attaque de la saison, Sow est tout simplement le membre le plus régulier de l'escouade offensive du Losc. Alors que De Melo squatte l'infirmerie, qu'Hazard s'est un peu perdu en chemin (lire : Hazard ou négligence), que Frau traine sa peine au Domaine de Luchin et que Gervinho commence seulement à trouver la cadence, Sow a su séduire Rudi Garcia, son entraîneur. Il faut dire qu'il y a mis les formes. Buteur dès la première journée contre Rennes, le joueur de 24 ans est progressivement monté en régime. Jusqu'à ce match contre Montpellier (3-1, 8e journée). Sow : "On m'a recruté pour ça""Individuellement, c'est mon meilleur match de la saison", confiera le double buteur dans les colonnes de la Voix des Sports. Polyvalent, rapide, puissant et bon joueur de tête malgré son mètre quatre-vingt, Sow est devenu en quelques semaines un rouage important de la mécanique lilloise. Mais cela ne le surprend pas. "On m'a recruté pour ça, se défendait-il après la victoire face à Montpellier. Je suis là pour créer des espaces, donner des passes décisives, mais aussi marquer. Marquer, je sais faire. En jeunes, je jouais dans l'axe. Ce n'est que depuis mon passage en pro, avec Laszlo Bölöni que je me suis décalé sur un côté. Là, un doublé, ça donne confiance et c'est bon pour la suite." Et quelle suite ! Un retourné, splendide, expédié dans la lucarne d'Hugo Lloris dimanche soir à Gerland (3-1). Insuffisant pour permettre au Losc de battre Lyon, ce cinquième but de la saison permet tout de même à Sow de se hisser sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1, en compagnie de deux autres surprises, le Caennais El-Arabi et le Stéphanois Payet. Un sacré début. Pour un joueur qui n'entend certainement pas s'arrêter là, dans un club qui, comme lui, cherche encore et toujours à grandir.