Sölden: Richard, espoir et frustration

  • A
  • A
Sölden: Richard, espoir et frustration
Partagez sur :

Cyprien Richard peut l'avoir mauvaise... Meilleur temps de la première manche du slalom géant de Sölden en ouverture de la saison, le skieur de Morzine a été privé par le brouillard d'une alléchante deuxième manche. Course annulée et non reportée, Richard devra se contenter de ses bonnes sensations. A noter que pour son retour, Jean-Baptiste Grange a terminé au 15e rang de ce premier acte.

Cyprien Richard peut l'avoir mauvaise... Meilleur temps de la première manche du slalom géant de Sölden en ouverture de la saison, le skieur de Morzine a été privé par le brouillard d'une alléchante deuxième manche. Course annulée et non reportée, Richard devra se contenter de ses bonnes sensations. A noter que pour son retour, Jean-Baptiste Grange a terminé au 15e rang de ce premier acte. Amère météo... Cyprien Richard a débuté sa saison par une première manche de toute beauté sur le glacier de Rettenbach. Le traditionnel slalom géant qui lance la saison a confirmé que le clan tricolore a très bien travaillé cet été à Ushuaia. Crédité du dossard 8, primordial pour bien figurer à Sölden, le skieur de Morzine Avoriaz a parfaitement géré cette première manche, passant bien les deux murs, enchainant parfaitement la liaison avec le plat final et sa quinzaine de portes qui a fait si mal à la concurrence, pour en terminer en 1'10''56. Une solide performance toutefois mise à mal par une concurrence acharnée. En effet, Ted Ligety, premier à s'élancer, pointait à 2 centièmes tandis que Philipp Shoerghofer et Davide Simoncelli étaient calés à 3 centièmes. Sans commettre de faute, l'Italien avait, au passage, concédé 4 dixièmes au Français sur le plat final... Des écarts infimes qui promettaient une bagarre époustouflante. Une deuxième manche qui n'a donc jamais eu lieu. Le brouillard épais version pois cassé n'a guère laissé place au doute. Les organisateurs ont reporté l'épreuve de quart d'heure en quart d'heure de 13 heures jusqu'à 14h45 avant de se rendre à l'évidence. Grange, retour positif Le règlement prévoit pour une course à deux manches que l'annulation de la deuxième manche invalide le résultat du premier acte. Et pour le cas très précis de Sölden, aucune reprogrammation n'est prévue en cours de saison. Il n'y aura donc que 7 slaloms géants cette saison. De quoi, évidemment donner des regrets à Cyprien Richard qui devra patienter 3 semaines et l'étape de Beaver Creek avant de se frotter de nouveau à la concurrence. Fred Covili, vainqueur en 2001 en ouverture à Sölden reste donc la référence française en matière de départ canon. Cette première manche sur le glacier de Rettenbach aura également été le théâtre du retour à la compétition de Jean-Baptiste Grange. Là encore, c'est plutôt positif. Malgré deux fautes sur le haut, dont une grosse qui l'a quasiment stoppé, le skieur de Valloire a réussi à reprendre du temps (2 dixièmes) à la concurrence sur le bas pour une 15e place. Grange n'était pas seul puisque Gauthier de Tessieres a dompté son dossard 35 pour se hisser au 14e rang tandis que Thomas Fanara s'est classé 17e. Une belle performance globale à confirmer. Rendez-vous est pris à Levi pour le premier slalom spécial de la saison.