Siutat succède à Mainini

  • A
  • A
Siutat succède à Mainini
Partagez sur :

Changement de visage à la FFBB. Après dix-huit années passées à la tête de l'instance, Yvan Mainini a cédé son fauteuil de président à Jean-Pierre Siutat, élu samedi sans surprise et à 88,64% des voix par l'assemblée générale élective. A 51 ans, il souhaite oeuvrer pour "le développement et la promotion du basket".

Changement de visage à la FFBB. Après dix-huit années passées à la tête de l'instance, Yvan Mainini a cédé son fauteuil de président à Jean-Pierre Siutat, élu samedi sans surprise et à 88,64% des voix par l'assemblée générale élective. A 51 ans, il souhaite oeuvrer pour "le développement et la promotion du basket". Pas de révolution à la FFBB, mais un changement dans la continuité. L'assemblée générale élective de la fédération française, réunie ce samedi à Paris, a élu à une très large majorité (88,64% des voix) et sans surprise Jean-Pierre Siutat à la présidence. A 51 ans, l'ex-entraîneur de Tarbes et ancien président de la Ligue féminine (LFB) était depuis janvier 2009 premier vice-président de l'instance en charge du pôle haut niveau, soit le dauphin d'Yvan Mainini à qui il succède. "C'est un moment inoubliable et je remercie le Comité directeur de la fédération et l'assemblée générale de sa confiance, a-t-il réagi sur le site de la FFBB. Mes premières pensées vont à Yvan Mainini et son équipe qui laissent la FFBB dans un bel état de forme. C'est un héritage lourd que j'assume pleinement mais que je souhaite développer en m'inscrivant dans la durée. Je pense également à tous les basketteurs et à ceux qui travaillent pour notre sport." Cette élection a été provoquée par celle d'Yvan Mainini à la tête de la fédération internationale, FIBA Monde, le 6 septembre dernier. Après dix-huit années passées à la présidence de la fédération française, l'ancien arbitre international devait donc quitter son poste. Jean-Pierre Siutat, qui a effectué cette année son entrée au Board de la FIBA, devient du coup le treizième président de la FFBB. "Ma volonté est de travailler dans le dialogue et la transparence avec toutes les composantes du basket français, de le faire sans arrière pensées et avec un objectif unique: le développement et la promotion du basket", explique-t-il. Un discours qui a séduit les 193 délégués, représentant les 4.336 clubs et les licenciés à titre individuel, qui ont participé au vote, effectué à la majorité absolue. Jean-Luc Desfoux, nommé président de la Ligue nationale de basket-ball (LNB) suite au décès de René Le Goff le 17 septembre dernier, a tenu "à féliciter chaleureusement" Jean-Pierre Siutat, qui sera l'un de ses interlocuteurs privilégiés. "Je ne doute pas qu'il continuera sur la lancée du formidable travail effectué par Yvan Mainini et qu'il apportera également de nouvelles idées pour notre sport, assure le patron de la LNB dans un communiqué. Depuis septembre 2009, Jean-Pierre Siutat et moi-même travaillons au sein de la commission mixte FFBB/LNB pour que la fédération et la ligue puissent avancer ensemble sur les dossiers communs (formation, grandes salles, paris sportifs, arbitrage...) afin de rendre plus compétitif les équipes de France et toutes les composantes du basket français, amateurs et professionnelles."