Semenya autorisée à recourir

  • A
  • A
Semenya autorisée à recourir
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLETISME - Au coeur d'un débat sur son identité sexuelle, la Sud-africaine pourra recourir.

ATHLETISME - Au coeur d'un débat sur son identité sexuelle, la Sud-africaine pourra recourir. Au centre de la polémique depuis son titre de championne du monde du 800 mètres, Caster Semenya a été autorisée à reprendre la compétition dans les épreuves féminines, a annoncé mardi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). La sud-africaine âgée de dix-neuf ans était au repos forcé depuis qu'elle a subi des tests de féminité après sa victoire en août 2009 aux Mondiaux de Berlin. "L'IAAF accepte les conclusions de la commission d'experts médicaux l'autorisant avec effet immédiat à participer aux compétitions", explique la Fédération internationale dans un communiqué, tandis que la principale intéressée se réjouissait dans un communiqué de ses avocats : "Je suis ravie de rentrer dans l'arène mondiale de l'athlétisme et j'attends avec impatience de reprendre la compétition avec ces questions derrière moi". La morphologie et le succès aisé de la jeune athlète avaient suscité des doutes sur sa féminité, à telle point qu'elle avait dû subir des examens médicaux durant lesquels la Sud-Africaine avait notamment été déclarée hermaphrodite. Un constat qui n'avait pas empêché la Fédération internationale de confirmer son titre de championne du monde. Si elle a rendu public son verdict, l'IAAF n'a cependant pas fourni d'explications sur sa décision: "les informations médicales concernant l'athlète demeurent confidentielles et l'IAAF ne fera aucun commentaire à ce sujet". De quoi alimenter encore la rumeur ? Interview de Caster Semenya après les championnats d'Afrique juniors 2009: