Retour long de ligne

  • A
  • A
Retour long de ligne
Partagez sur :

Nouveau rendez-vous de la rédaction, Retour long de ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de la semaine écoulée sur la planète tennis. A Santiago, Robredo a renoué avec la victoire, deux ans après son dernier titre. Anderson et Dodig ont remporté le premier tournoi de leur carrière. Mannarino s'affirme, Mahut revient et les Françaises s'écroulent en Russie en Fed Cup.

Nouveau rendez-vous de la rédaction, Retour long de ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de la semaine écoulée sur la planète tennis. A Santiago, Robredo a renoué avec la victoire, deux ans après son dernier titre. Anderson et Dodig ont remporté le premier tournoi de leur carrière. Mannarino s'affirme, Mahut revient et les Françaises s'écroulent en Russie en Fed Cup. Le coup gagnant de la semaine: Tommy Robredo "Cela fait plaisir de soulever à nouveau un trophée." Vainqueur dimanche du tournoi de Santiago, Tommy Robredo a mis fin à deux ans de disette. Depuis son titre à Buenos Aires, l'Espagnol, ancien n°5 mondial, n'avait plus été à pareille fête. Pas même une finale à se mettre sous la dent. Sur la terre battue chilienne, Robredo a donc retrouvé ses repères pour décrocher le dixième titre de sa carrière, le neuvième sur la surface ocre. "J'ai très bien commencé l'année, je me sens bien. Je pense que 2011 peut être la meilleure ou l'une des meilleures saisons de ma carrière", a-t-il déclaré sur le site de l'ATP. Avec un bond de neuf places au classement, Robredo pointe désormais au 31e rang mondial. Engagé cette semaine à Costa do Sauipe, il pourrait encore grimper. La double-faute de la semaine: L'équipe de France de Fed Cup Deux mois après la finale de Coupe Davis perdue par les Bleus à Belgrade, l'équipe de France de Fed Cup, composée de Cornet, Razzano, Coin et Parmentier, s'est inclinée au premier tour contre la Russie dans des circonstances similaires. Alors qu'elles menaient 2-0 samedi soir, les Françaises se sont effondrées dimanche, laissant la victoire aux Russes à l'issue du double décisif. "C'est dur à accepter. J'ai eu un magnifique samedi, mais un dimanche très pourri. C'est tout ce qui fait la Fed Cup", a réagi Alizé Cornet, qui a tout de même remporté son premier match dans la compétition. Pour Nicolas Escudé, le capitaine tricolore, "la logique a été respectée": "On a peut-être cru qu'on pouvait mettre 3-0 à la Russie chez elle. Mais non. Car pour réussir à faire ça, et pour battre ce genre de filles, il faut être très fort. Et ça n'a pas été le cas." Pour la troisième année consécutive, la France devra passer par les barrages pour rester dans le groupe mondial. Les joueurs de la semaine: Kevin Anderson et Ivan Dodig Grande première pour Kevin Anderson et Ivan Dodig. Le Sud-Africain de 24 ans et le Croate de 25 ans ont tous les deux décroché leur premier titre sur le circuit ATP. Chez lui, à Johannesburg, Anderson, qui culmine à 2,03 mètres, a battu le surprenant indien Somdev Devvarman pour sa première finale, après avoir dominé Mannarino en demie. "Gagner un titre, c'est déjà quelque chose. Mais le faire chez moi, devant ma famille et mes amis, je ne l'oublierai jamais", a-t-il expliqué, plein d'émotion, lors de la remise du trophée. Victoire à domicile et devant la famille également pour Dodig à Zagreb. Le Croate, seul joueur à avoir pris un set à Novak Djokovic à l'Open d'Australie, confirme sa bonne forme du moment avec un tournoi parfaitement négocié de bout en bout, avec une seule manche abandonnée en route. "Je dois encore travailler, mais mon objectif cette saison est d'intégrer le Top 50". Il n'en est plus très loin, pointant à la 60e place ce lundi. Anderson est quant à lui 40e. Les Bleus de la semaine: Adrian Mannarino et Nicolas Mahut Sans faire de bruit, Adrian Mannarino progresse et grimpe peu à peu dans la hiérarchie mondiale. Le jeune français de 22 ans, né à Soizy en région parisienne, s'est hissé pour la première fois de sa carrière en demi-finale d'un tournoi ATP la semaine dernière à Johannesburg, stoppé par le futur vainqueur Anderson. Un résultat qui le propulse à la 61e place au classement. Freiné dans sa progression par des blessures, notamment au genou, Mannarino a écumé les Challengers avant de faire son trou depuis le début de la saison. Avec un tour franchi à l'US Open et à Melbourne, le Tricolore est désormais attendu pour ses premiers pas dans les Masters 1000, plus de deux ans après une invitation à Bercy. Bonne nouvelle pour Nicolas Mahut: pour la première fois depuis deux ans, l'Angevin réintègre le Top 100. Vainqueur ce week-end du Challenger de Courmayeur en Italie, avec un succès sur le Luxembourgeois Müller en finale, il a gagné 28 places au classement pour s'établir au 90e rang. "Je suis satisfait de ce que j'ai réussi cette semaine. Pour la première fois, j'ai réussi à gagner le double et le simple, c'est un bon début d'année. Maintenant, l'objectif est de grappiller petit à petit des places pour revenir dans les 40, ce que j'avais réussi en 2008", a-t-il déclaré sur le site du tournoi. Une trajectoire qu'il aimerait rectiligne, sans passer par la case blessure, comme ce fut le cas ces derniers mois. Bruits de couloirs: Nadal pose pour Armani Après David Beckham et Cristiano Ronaldo, c'est au tour de Rafael Nadal de poser pour Emporio Armani. L'Espagnol a profité de sa période de repos forcé, lié à sa déchirure musculaire contractée à l'Open d'Australie, pour servir de modèle à la fameuse marque italienne. "C'était une bonne expérience. C'est toujours sympa de découvrir des mondes différents et je ne connaissais pas celui de la mode", a commenté l'Espagnol, qui a passé quelques jours à Majorque. Il pourrait retrouver la compétition à l'occasion du premier tour de Coupe Davis entre l'Espagne et la Belgique (du 4 au 6 mars), avant de prendre la direction des Etats-Unis pour les premiers Masters 1000 de la saison à Indian Wells et Miami.