Real-Barça, le vrai Clasico

  • A
  • A
Real-Barça, le vrai Clasico
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGA - Les Merengue accueillent les Blaugrana à Santiago Bernabeu, samedi soir (22h). 

Chaque année, les médias européens tentent de survendre certaines affiches. Et à ce petit jeu, un mot fonctionne à merveille : le Clasico. A toutes les sauces, dans tous les championnats, il faut utiliser sans cesse ce terme. Samedi soir à Madrid (22h), le Real et le Barça s’affrontent à Santiago Bernabeu. Europe1.fr vous explique pourquoi ce Clasico est le seul qui mérite vraiment son nom. 

Une seule affiche en Espagne. Les deux meilleurs ennemis du foot espagnol ont toujours agité le pays quand ils se retrouvent. Il y a bien évidemment les pros-Barça et les pro-Real. La rivalité entre les deux clubs alimente toutes les conversations. Si plusieurs équipes comme Valence, Villaréal ou encore le FC Séville ont essayé ces dernières années de titiller les deux "intouchables", aucune n’a jamais réussi à bousculer réellement la hiérarchie. Si on rajoute les stars du moment, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, et les deux incroyables coachs, Pep Guardiola et José Mourinho, la recette est parfaite. Bref, vous l'aurez compris, même si vous n’êtes pas amateur de foot en Espagne, impossible de rater ce match.

OM-PSG

En France, un Clasico au rabais ? La question est posée chaque année avant l’opposition entre les Marseillais et les Parisiens. A part quelques matches d’exception, ces rencontres ont souvent été crispées, tendues, voir même un brin ennuyeuses. Le dernier en date est un parfait exemple. Si Marseille a survolé la partie du début à la fin, force est de constater que le match n’a pas été des plus passionnants. Si on ajoute à ça la concurrence de l’Olympico, la nouvelle affiche entre l’OM et l’OL, la version française du Clasico n’arrive pas à la cheville de son voisin ibérique.

Nani

Plusieurs "big" matches en Angleterre. De l’autre côté de la manche, le problème est bien différent. Avec des très grosses écuries comme Manchester United, Arsenal, Liverpool, Chelsea et la petite dernière, Manchester City, les fans sont servis en matière de belles affiches. Mais tous ces sommets finissent par se banaliser. Seuls les Red Devils et les Gunners arrivent à fonder un gros rendez-vous, très suivi dans le monde entier. Mais là aussi, difficile de se frotter à l’Espagne…

Milan

Trop de derbys en Italie. En Série A, les meilleures oppositions se situent souvent dans la même ville. Et pour cause, ce sont les derbys, entre la Roma et la Lazio et entre l’Inter et le Milan AC, qui suscitent le plus d’engouement. On n’oublie pas non plus le prestige d’un match entre la Juventus et le Milan AC. Pour les fans de foot italien, toutes ces rencontres sont très intéressantes mais elles souffrent quand même de la comparaison.

Ribery

Tous contre le Bayern. En Allemagne, toutes les équipes n’ont qu’un ennemi, ou presque : le Bayern Munich. Que ce soit le Borussia Dortmund, champion l’an passé, Schalke 04 ou le Werder Brême, le rêve est le même, faire chuter les Bavarois. En revanche, la Bundesliga n’a pas vraiment de Clasico digne de ce nom. Là aussi, l'Espagne l'emporte haut la main.