Quelle menace pour Montpellier ?

  • A
  • A
Quelle menace pour Montpellier ?
Partagez sur :

La cinquième journée de D1 offre ce mercredi une affiche aux allures de test entre Chambéry et Dunkerque (20h30). Les Savoyards, lourdement défaits en Ligue des champions face à Rhein-Neckar dimanche, accueillent des Nordistes bien décidés à leur contester leur statut de rivaux n°1 d'un ogre montpelliérain actuellement affaibli.

La cinquième journée de D1 offre ce mercredi une affiche aux allures de test entre Chambéry et Dunkerque (20h30). Les Savoyards, lourdement défaits en Ligue des champions face à Rhein-Neckar dimanche, accueillent des Nordistes bien décidés à leur contester leur statut de rivaux n°1 d'un ogre montpelliérain actuellement affaibli. La blessure de Nikola Karabatic s'ajoutant à celle de Vid Kavtitnic, Montpellier se prépare à un automne plus compliqué que prévu... Le champion de France, engagé en Ligue des Champions, pourrait bien se voir inquiéter par son dauphin Chambéry, mais également par des joueurs de Dunkerque qui disposent d'un avantage. L'absence de Ligue des Champions peut en effet avoir du bon. Et les Nordistes comptent bien suivre le sillage de l'ogre héraultais dans la foulée d'un début de saison intéressant. Encore faut-il pour cela dévoiler un peu plus ses intentions face à... Chambéry ce mercredi. Un véritable choc forcément très attendu des deux côtés alors que l'heure de se jauger et d'exploiter à plein les schémas de jeu retenus semble être arrivée. "On commence à bien voir le niveau de jeu que l'on peut atteindre", reconnaissait d'ailleurs sur le site de l'US Dunkerque, Yérime Sylla, après la victoire de ses troupes à Saint-Raphaël samedi (33-31). Une victoire importante face à une équipe engagée en coupe EHF (dont le tirage a été effectué mardi) et perçue comme une rampe de lancement avant ce deuxième déplacement consécutif. Pour contrer Chambéry, Dunkerque devrait s'appuyer sur son gardien, Vincent Gérard, qui confirme dans les buts match après match son statut de grandissime atout de l'USDK alors que Dawid Nilsson (auteur de 24 réalisations depuis le début de cette D1) mène l'attaque nordiste. De quoi rêver à une vraie performance face à des Chambériens en quête de rythme et de constance. Saurina: "On va devoir être plus rigoureux..." Confronté à un calendrier dantesque, la faute à une compétition européenne épuisante tant pour le physique que pour le moral, Chambéry pourrait en effet souffrir dans sa salle. La victoire face à Kielce (27-26) en Ligue des champions a été suivie d'un étriqué succès face au surprenant Dijon (28-27), grâce à Laurent Busselier, auteur d'un grand match (10 buts). Mais l'impression, mitigée, n'avait pas échappé à Guillaume Saurina, interrogé par la LNH : "On est soulagé, mais ce match pose question. Car, avec l'enchaînement des rencontres, on va devoir être plus rigoureux..." D'autant que l'exploit espéré face au cador Rhein-Neckar en Ligue des champions a tourné à la débandade dimanche. Incapables de suivre le rythme, les joueurs de Philippe Gardent ont pris une valise (37-22) et mesuré l'écart qui les sépare encore des meilleurs clubs européens. La rigueur prônée par l'arrière international pourrait être l'une des clés pour les Savoyards tant Dunkerque a parfois peiné dans l'utilisation du ballon (17 pertes de balle face à Paris lors de la 3e journée). Cette 5e journée devrait donc être riche d'enseignement en donnant une première indication sur le nom de celui qui pourrait donner du fil à retordre aux Héraultais... en étant cette fois mieux que de lointains dauphins ?