Quand Sicard vole un panneau

  • A
  • A
Quand Sicard vole un panneau
@ MAXPPP
Partagez sur :

CYCLISME - L'espoir du cyclisme tricolore, gardé à vue jeudi, s'est excusé dans un communiqué.

Romain Sicard, champion du monde espoirs en 2009, a été considéré comme le futur Bernard Hinault. Jeudi soir, dans les rues de Toulouse, le coureur de l'équipe Euskaltel-Euskadi, était simplement un jeune de 23 ans qui a fait une grosse bêtise après avoir trop bu.

Selon le quotidien La Dépêche du midi, Sicard, également vainqueur du Tour de l'Avenir en 2009, a été arrêté jeudi soir après avoir dérobé un panneau de signalisation qu'il a chargé dans son véhicule, où se trouvait déjà un cône de balisage. Le contrôle d'alcoolémie qu'il a subi s'est révélé positif. Selon le quotidien L'Equipe, Sicard souhaitait dérober un triangle indiquant "Fin de travaux" pour l'offrir à un ami. Il en a été quitte pour quelques heures de garde à vue.

Sous la menace d'une sanction de son équipe

Le cycliste, domicilié au Pays Basque, s'est fendu en excuses, samedi, par le biais d'un communiqué publié sur le site de son équipe. "Lors de la nuit de mercredi à jeudi, à l'occasion d'une soirée entre amis, j'ai fait preuve d'un comportement immature et irresponsable", souligne-t-il. "Je tiens à presenter mes excuses à toutes les personnes qui me font confiance et m'ont apporté leur soutien : ma famille, les supporters ; auprès des jeunes pour le mauvais exemple que je leur ai donné."

Formé au sein de la fondation cycliste Euskadi, Sicard s'expose à une sanction de la part de l'équipe basque, avec laquelle il est en contrat jusqu'à fin 2012. "La formation orange se réunira rapidement avec Romain Sicard et se montrera stricte en ce qui concerne l'application de son code interne", a expliqué Euskaltel dans un communiqué.

Sicard, qui vient de traverser la saison 2011 comme une ombre, dit avoir appris de son erreur. "J'ai pris conscience de la nécessité d'avoir un comportement irréprochable, je me tourne vers l'avenir et espère grâce à mon engagement sportif vous faire oublier cet épisode", explique le coureur français, auquel il ne reste plus qu'à retrouver la bonne voie...