Prost: "Difficile pour Bourdais"

  • A
  • A
Prost: "Difficile pour Bourdais"
Partagez sur :

Au lendemain du GP d'Allemagne, Alain Prost, consultant pour Europe 1, s'est exprimé sur la situation de Sébastien Bourdais et son très probable licenciement ainsi que sur les relations houleuses entre Barrichello et Button au sein de l'équipe Brawn.

Au lendemain du GP d'Allemagne, Alain Prost, consultant pour Europe 1, s'est exprimé sur la situation de Sébastien Bourdais et son très probable licenciement ainsi que sur les relations houleuses entre Barrichello et Button au sein de l'équipe Brawn.Le limogeage de Sébastien Bourdais par son écurie (Toro Rosso) n'est désormais plus qu'une question d'heures. Au-delà de la situation personnelle du Français, Alain Prost, consultant pour Europe 1, pense que l'interdiction des essais privés entre les Grands Prix n'est pas étrangère dans la multiplication de ces licenciements précoces en cours de saison."C'est très difficile pour un pilote d'être éjecté en plein milieu de saison. On retrouvera ce genre de pratiques dans le futur de plus en plus souvent. Peut-être même que les écuries vont faire signer des contrats aux pilotes de manière différente car si cela ne marche pas parfaitement bien, c'est aussi un moyen d'essayer un autre pilote en deuxième partie de saison, pour quelques Grand Prix parce que les essais libres ne sont plus légion. C'est une vraie bêtise d'avoir supprimé totalement les essais privés durant la saison au lieu de les limiter", a-t-il analysé."Il y a un petit malaise chez Brawn"Le Professeur pointe également du doigt l'aspect sécuritaire : "les pilotes qui seront amenés à remplacer Bourdais* et Piquet sont déjà expérimentés mais c'est délicat de les lancer dans le grand bain de la Formule 1 en plein milieu de saison. Si on commence à entrer dans ce genre de pratique, cela va devenir problématique, pas uniquement pour eux mais aussi pour les autres."Alain Prost est enfin revenu sur les tensions au sein de l'équipe Brawn entre Jenson Button et Rubens Barrichello qui accuse son équipe de le désavantager au profit de l'Anglais. "On sent qu'il y a un petit malaise dans cette écurie. Cela transpire et là ils ont carrément crevé l'abcès" en Allemagne, a-t-il conclu.Retrouvez l'analyse de notre consultant Europe 1, Alain Prost, durant toute la saison de Formule 1 notamment le lundi dans l'émission le Club Sports Europe 1 en compagnie d'Alexandre Delpérier.*Sébastien Bourdais devrait être remplacé par l'Espagnol Jaime Alguersuari.