Paris par grand froid

  • A
  • A
Paris par grand froid
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Le PSG devrait affronter le BATE Borisov, jeudi, par une température de -15° C...

Engourdi samedi dernier face à Lens, Nenê va-t-il se réveiller, jeudi, à Minsk ? On ne peut présager de rien mais jeudi, en Biélorussie, il fera une météo à ne pas mettre un Brésilien dehors... La température au stade devrait ainsi atteindre les -15° C. Dans ces conditions extrêmes, Antoine Kombouaré pourrait être tenté de faire tourner. Problème : depuis le départ de Stéphane Sessegnon au mercato d'hiver, les solutions de repli ne sont pas légion et l'entraîneur parisien devrait aligner son équipe-type, à l'exception de Claude Makelele, resté en France, et de Sylvain Armand, blessé.

Dans ces conditions polaires, on comprend mieux l'obstination de l'entraîneur parisien à vouloir avancer le match et à gagner quelques degrés. Antoine Kombouaré souhaitait en effet que le coup d'envoi soit donné à 18h00 heure locale (17h00 heure de Paris). Finalement, le match débutera bien à 20h00 heure de Minsk (19h00 en France).

"Borisov voulait à tout prix jouer à une heure tardive, à cause du froid et des conditions difficiles mais on ne se cherchera pas d'excuse", a réagi "AK" à l'issue de la séance d'entraînement de son équipe, mercredi soir, à Minsk. "On annonce -15°C et on jouera dans des conditions très difficiles. Malgré tout, le terrain est chauffé, mais il n'y a pas d'herbe. C'est une terre dure qui s'effrite. Si elle est damée, ça ira pour le début mais ensuite ça se compliquera."

Le match pourrait être reporté

L'UEFA, qui a validé le refus du champion de Biélorussie d'avancer le match, pourrait le reporter si le thermomètre chutait en-dessous des -15° C. "J'ai regardé dehors, il fait -18°C et pour le match, ils annoncent -22°C, donc la partie risque d'être remise", a expliqué au micro d'Europe 1 Aurélien Montaroup, seul Français évoluant en Biélorussie.

"Pour moi, c'est impossible de jouer dans ces conditions", explique le joueur du Dynamo Minsk. "Le froid vous glace et pour respirer, c'est très difficile. Les pieds sont gelés, ce n'est pas des conditions pour jouer au football. (...) Il faut mettre des crèmes chauffantes partout sur le corps et quand je joue, je joue avec un sous-pull utilisé par les plongeurs, des collants et une grosse paire de gants. Dans l'hypothèse d'une chute des températures, le match aller pourrait être reporté au 24, soit la date prévue pour le match retour... D'ici là, le PSG aura joué à Nice et Nenê aura peut-être eu le temps de se réchauffer...