Ouedraogo, forfait à son tour

  • A
  • A
Ouedraogo, forfait à son tour
@ Reuters
Partagez sur :

VI NATIONS - Blessés, Ouedraogo et Marconnet quittent le XV de France, Baïocco débarque.

VI NATIONS - Blessés, Ouedraogo et Marconnet quittent le XV de France, Baïocco débarque. Marc Lièvremont et son staff n'auront d'abord pas réfléchi bien longtemps. Alors que le choc de la 20e journée du Top 14 entre Toulouse et Toulon n'avait pas encore rendu son verdict, les sélectionneurs avaient déjà désigné le remplaçant de Sylvain Marconnet, forfait pour le choc à Cardiff, face au Pays de Galles, vendredi prochain, dans le Tournoi. Et c'est une vraie surprise puisque pour la première fois, le pilier du Racing-Metro 92, ancien Montpelliérain, Clément Baïocco (28 ans ; 1,82 m, 108 kilos), est appelé en équipe de France. Mais dans la foulée, c'est un nouveau coup dur, qui accablait les Bleus avec le forfait du troisième ligne et flanker, Fulgence Ouedraogo. Soit depuis le début de l'année 2010 le onzième joueur à renoncer sur blessure (Mermoz, Barcella, Traille, Millo-Chluski, Chabal, Elissalde, Rougerie, fall, Ducalcon, Marconnet, Ouedraogo). Le matin même, à l'issue de l'entrainement des Bleus au CNR de Marcoussis, le Montpelliérain avait ressenti une douleur au mollet droit. Après un examen médical réalisé dans l'après-midi par le Docteur Hager, une élongation du mollet droit était décelée, synonyme de forfait. Une sale journée pour Ouedraogo, dont le MHR, toujours autant marqué par sa dépendance à son capitaine, tombait à domicile (16-22) face à Bayonne. Contraint de renoncer à son tour au choc du Millennium, Ouedraogo est remplacé par le Clermontois Alexandre Lapandry (21 ans ; 1 sélection), qui devait rejoindre l'équipe de France dimanche en fin de matinée, annonçait l'encadrement tricolore.