Open Sud de France, acte I

  • A
  • A
Open Sud de France, acte I
Partagez sur :

Nouvelle épreuve du calendrier, l'Open Sud de France, remplaçant du défunt Grand Prix de Lyon, réunit à partir de lundi à Montpellier la crème du tennis français. Tsonga, Monfils, Gasquet, Simon et Llodra auront à coeur de séduire la flambant neuve Arena et marquer des points dans l'optique de la finale de la Coupe Davis. Davydenko, Ljubicic et Nalbandian sont les autres têtes d'affiche.

Nouvelle épreuve du calendrier, l'Open Sud de France, remplaçant du défunt Grand Prix de Lyon, réunit à partir de lundi à Montpellier la crème du tennis français. Tsonga, Monfils, Gasquet, Simon et Llodra auront à coeur de séduire la flambant neuve Arena et marquer des points dans l'optique de la finale de la Coupe Davis. Davydenko, Ljubicic et Nalbandian sont les autres têtes d'affiche. Le Grand Prix de Tennis de Lyon est mort, vive l'Open Sud de France ! Rendez-vous automnale du calendrier ATP depuis 1987, le GPTL n'est plus depuis l'an dernier et a cédé sa place à Montpellier qui accueillera à partir de lundi le quatrième des cinq tournois français répertoriés annuellement sur le grand circuit avec l'Open 13, Roland-Garros, Metz, et Paris-Bercy. Une épreuve indoor disputée dans la toute nouvelle salle de l'agglomération montpelliéraine, l'Arena, baptisée en septembre dernier par un concert d'Indochine avant que les handballeurs champions de France en fassent leur terrain de jeu lors de leurs rendez-vous européens. Cet outil très moderne, qui en version tennis propose un court central entouré de 7500 places et un court annexe pouvant accueillir 1000 spectateurs, est un atout de taille pour l'organisation de l'Open Sud de France dirigée par Patrice Dominguez. L'ancien DTN de la Fédération française de tennis croit au potentiel de cette nouvelle épreuve qui réunira le gotha du tennis français et quelques têtes d'affiche mondiales. "En s'installant à l'Arena de Montpellier, je ne doute pas que ce tournoi devienne un des rendez-vous du tennis, avance Dominguez lors d'un entretien dévoilé sur le site officiel de l'événement. La salle ultra moderne nécessite quelques aménagements pour tourner en configuration tennis. Cette année riche d'expériences diverses devrait permettre de l'amener au top dans les douze mois qui viennent." Pour son coup d'essai, les présences de Tsonga, Monfils, Gasquet, Davydenko, Ljubicic et Nalbandian devraient attirer le public montpelliérain qu'il faudra séduire. Dominguez: "Plus une répétition qu'un véritable test de sélection" Comme à Lyon par le passé, les meilleurs joueurs français ont répondu à l'appel. Seul Julien Benneteau, pas encore remis à cent pour cent de sa blessure au poignet contracté lors de l'US Open, a dû renoncer. Mais, outre Tsonga, Monfils et Gasquet, Simon, Llodra, Clément, Serra et Mahut, bénéficiaire d'une wild-card au même titre que Nalbandian, seront présents dans l'Hérault. A un peu plus d'un mois de la finale de Coupe Davis en Serbie, les performances des candidats au voyage à Belgrade seront forcément décortiquées de près. "Je pense que ce sera plus une répétition qu'un véritable test de sélection, nuance néanmoins Dominguez. Le capitaine tricolore Guy Forget sera présent à Montpellier." Montpellier va donc marquer le début de la grande ligne droite censée mener l'équipe de France à Belgrade début décembre. Et pour son acte de naissance, souhaitons à l'Open Sud de France de connaître la même réussite que son prédécesseur, Lyon ayant vu lors de ses cinq dernières éditions au moins un Français atteindre la finale.