OM-Rennes tombe à l'eau

  • A
  • A
OM-Rennes tombe à l'eau
Partagez sur :

Le choc au sommet entre Marseille et Rennes n'aura pas lieu ce week-end. En raison d'une pelouse rendue impraticable par les fortes précipitations et après inspection de l'arbitre ce dimanche, la rencontre a en effet été reportée à une date ultérieure. Même constat à Louis-II où le match entre Monaco et Bordeaux a aussi été annulé.

Le choc au sommet entre Marseille et Rennes n'aura pas lieu ce week-end. En raison d'une pelouse rendue impraticable par les fortes précipitations et après inspection de l'arbitre ce dimanche, la rencontre a en effet été reportée à une date ultérieure. Même constat à Louis-II où le match entre Monaco et Bordeaux a aussi été annulé. Les Bouches-du-Rhône sont en alerte orange et le Vélodrome n'échappe évidemment pas à la règle. En raison des très fortes précipitations qui s'abattent sur Marseille, le choc au sommet entre l'OM et Rennes a été reporté à une date ultérieure, la pelouse ayant été jugée impraticable. "J'ai pris la décision en accord avec le délégué de la Ligue de football professionnel et les acteurs du match, entraîneurs, directeurs sportifs et présidents de Rennes et de Marseille, de reporter la rencontre", a ainsi indiqué l'arbitre de la rencontre Fredy Fautrel samedi soir. Après une nouvelle inspection de la pelouse du Vélodrome réalisée ce dimanche midi, il a constaté de nombreuses zones détrempées. "La priorité c'est la sécurité des joueurs, a déclaré José Anigo, au micro d'OM TV. Il y a vraiment sur les parties extérieures du terrain une quantité d'eau qui ne permet pas au ballon de rouler. La partie centrale est à peu près bonne. Et si à partir du moment où tu démarres le match, tu es ensuite obligé de l'arrêter, c'est encore plus compliqué. Il y a beaucoup de paramètres." Le directeur sportif de l'OM a également précisé que "les deux équipes se sont préparées pour ça cette semaine. Mais après elles sont conscientes de la réalité des choses. Il y a des éléments extérieurs au foot comme la pluie ou la neige qui font qu'il s'agit de faire attention. C'est compliqué de jouer un match sans tous les appuis nécessaires. Ce serait dommage et idiot de risquer d'avoir un joueur blessé. Le mérite de monsieur Fautrel est de prendre cette responsabilité". Monaco-Bordeaux aussi reporté Après avoir pris la décision samedi peu avant 20 heures de reporter la rencontre au lendemain, délai suffisant entre deux matches puisque Marseille ne joue que mercredi en Ligue des champions à Zilina, ce qui laisserait un délai de trois jours, Fredy Fautrel s'est rendu au Vélodrome avant 13 heures ce dimanche pour inspecter la pelouse en compagnie de ses assesseurs et des délégués de la LFP. Mais les conditions météorologiques ne se sont pas améliorées ces dernières 24 heures et une accalmie n'est prévue que pour lundi soir, Météo-France levant à minuit son alerte orange sur le département des Bouches-du-Rhône. Vu l'accumulation de matches d'ici à la trêve hivernale, cet OM-Rennes tant attendu pourrait alors se disputer en 2011. Peu après 15h30, un communiqué de l'ASM a annoncé le report du match entre Monaco et Bordeaux, initialement prévu à 17 heures. En cause, la même zone de perturbations qui stationne dans le ciel de la Côte d'Azur. Les jardiniers monégasques avaient pourtant pris quelques dispositions en bâchant la pelouse du stade Louis-II. Mais là encore, l'arbitre de la rencontre, Stéphane Lannoy, a jugé le terrain impraticable. La commission des compétitions de la LFP devrait bientôt communiquer une nouvelle date. Et la rencontre pourrait se tenir en début de semaine prochaine, les deux équipes n'étant pas engagées sur la scène européenne.