Nkoulou: "Continuer ma progression"

  • A
  • A
Nkoulou: "Continuer ma progression"
Partagez sur :

Entre Lyon et Marseille, Nicolas Nkoulou n'a pas vraiment hésité. Le défenseur central de 21 ans a quitté la Principauté de Monaco pour la cité phocéenne où il retrouvera Stéphane Mbia, son partenaire des Lions Indomptables. Le jeune Camerounais sait ce qu'il attend à l'OM mais ni l'environnement, ni la concurrence ne l'inquiètent outre mesure.

Entre Lyon et Marseille, Nicolas Nkoulou n'a pas vraiment hésité. Le défenseur central de 21 ans a quitté la Principauté de Monaco pour la cité phocéenne où il retrouvera Stéphane Mbia, son partenaire des Lions Indomptables. Le jeune Camerounais sait ce qu'il attend à l'OM mais ni l'environnement, ni la concurrence ne l'inquiètent outre mesure. Un Lion de plus dans le moteur de l'OM. Nicolas Nkoulou a rejoint ce mercredi son compatriote camerounais, Stéphane Mbia, au sein de l'effectif olympien. La charnière centrale des Lions Indomptables pourrait donc être reformée sous le maillot ciel et blanc, une hypothèse toutefois. L'ex-joueur de l'AS Monaco, transféré pour un montant estimé à 3,5 millions d'euros, n'a évidemment aucune garantie d'être titulaire au sein d'une défense Diawara-Mbia qui a largement fait ses preuves, outre l'avantage de posséder une solide expérience. Ce qui n'est pas encore le cas de Nkoulou du haut de ses 21 ans et malgré 78 matches de Ligue 1 au compteur. "Mes ambitions ici, c'est de continuer mon petit bout de chemin, continuer ma progression et pourquoi pas un jour partir d'ici en grand", a confié mercredi la troisième recrue marseillaise, après Morgan Amalfitano et Jérémy Morel. La concurrence ? Dans le métier que l'on fait, on ne vit que de ça. Je suis sportif, je suis compétiteur et j'espère que ça va bien se passer." La présence de Mbia va certainement accélérer son intégration au sein du groupe: "Ça fait du bien, ce n'est pas évident de trouver un frère ici en Europe. C'est très bon pour moi." Didier Deschamps ne doute pas non plus que le Camerounais se fondra comme il faut dans le moule olympien. "Il a démontré à Monaco qu'il avait un gros potentiel, mais aussi un état d'esprit et la mentalité nécessaire, juge l'entraîneur phocéen tout en délivrant au passage un message bien clair: "Il lui reste à découvrir l'environnement et le quotidien de l'OM." La quiétude de la Turbie et un Stade Louis II qui sonne creux contrastent naturellement avec le bouillonnement du centre Louis-Dreyfus et l'ambiance du Vélodrome. Habitué également au chaud public de Yaoundé et des enceintes africaines, Nkoulou n'aura qu'à faire parler son talent.