Nice, l'état d'urgence

  • A
  • A
Nice, l'état d'urgence
Partagez sur :

FOOTBALL - Nice, en perdition après sa défaite face à Lorient, doit se reprendre face à Lyon, pour le compte de la 10e journée de Ligue 1.

Si la victoire face à Valenciennes avait quelque peu relancé Nice, la chute n'en a été que plus difficile avec une lourde défaite à Lorient le week-end dernier (1-4). Alors que l'état d'esprit inquiète de plus en plus, c'est le leader lyonnais qui se présente au Stade du Ray, samedi, pour le compte de la 10e journée."C'est vraiment dur de rechuter comme ça. Cela prouve qu'on a encore beaucoup de travail pour sortir de notre situation". Larrys Mabiala ne se voile pas la face, la lourde défaite subie à Lorient a laissé des traces. Alors que l'on pensait les Aiglons sortis d'affaire après un match nul face à Lille (1-1) et une victoire renversante sur Valenciennes (3-2), la prestation offerte par les joueurs de Didier Ollé-Nicolle en Bretagne interpelle. "On s'est senti nul. On avait l'impression qu'il y avait plusieurs divisions d'écart entre les deux équipes", assène Mabiala dans les colonnes de Nice-Matin.Son coéquipier en défense, Grégory Paisley, garde le même discours sur le site officiel du club. "Il n'y a rien à retenir de positif de ce match. C'est une rouste, un naufrage collectif", souligne ainsi l'ancien Sochalien. La séance d'auto-flagellation terminée, il est temps de se tourner vers l'avenir pour sauver une saison, qui, après neuf journées, s'annonce des plus compliquées. De plus, samedi, au Stade du Ray, c'est le leader lyonnais qui s'avance, tout juste auréolé d'une victoire de prestige à Anfield (1-2).Ollé-Nicolle: "Il faut que tout le monde se réveille""Sochaux a gagné à Lyon, mais ils avaient décidé de faire un résultat et je reste persuadé qu'on peut le faire. Il faut que tout le monde se réveille", veut positiver Didier Ollé-Nicolle dans Nice-Matin. Même son de cloche chez le Nigérian Onyekashi Apam: "Pour rivaliser, il faudra retrouver le vrai Nice au niveau de l'état d'esprit. Pas celui de Lorient, mais celui de Lille et de Valenciennes". Il faudra en effet tout donner, et même un peu plus, pour espérer arracher des points à Lyon et, enfin, s'extraire de la zone de relégation.