Nice a mangé du Lyon !

  • A
  • A
Nice a mangé du Lyon !
Partagez sur :

FOOT - Nice a créé l'exploit samedi lors de la 10e journée de L1 en s'imposant largement face à Lyon (4-1).

Brillant mardi à Liverpool en Ligue des Champions (2-1), l'Olympique Lyonnais a subi une correction samedi sur la pelouse de l'OGC Nice (4-1), à l'occasion de la 10e journée de L1. Une deuxième défaite consécutive en championnat pour les Rhodaniens qui perdent la première place au profit de Bordeaux, vainqueur du Mans (3-0).NICE-LYON: 4-1Lire aussi: Le match à la loupeAvant-dernier au classement de Ligue 1 depuis la lourde défaite encaissée la semaine dernière à Lorient (1-4), l'OGC Nice accueillait samedi l'Olympique Lyonnais, à l'occasion de la 10e journée, avec l'ambition de se rassurer défensivement. De son côté l'OL voulait effacer sa piètre prestation de samedi dernier à domicile face à Sochaux (0-2) et poursuivre sur la dynamique du succès obtenu mardi en Ligue des Champions à Liverpool (2-1). Mais les hommes de Claude Puel ont subi une véritable correction face à une formation azuréenne solide et réaliste (4-1). Pur produit du centre de formation rhodanien, Loïc Rémy, qui a fait l'objet d'un bras de fer entre les deux clubs cet été, a été le grand artisan du succès niçois.Très en jambes, l'international tricolore fait une première fois la différence sur le côté droit et centre parfaitement pour Mamadou Bagayoko, dont la tête croisée trompe Rémy Vercoutre (0-1, 17e), le suppléant de Hugo Lloris, forfait face à son ancien club en raison de douleurs aux adducteurs. Le dernier rempart rhodanien est également bien malheureux sur le deuxième but des Aiglons. Rémy prend de nouveau le couloir droit. Son centre en retrait est malencontreusement dévié par Aly Cissokho en direction du but. Vercoutre est sur la trajectoire mais ne parvient pas à stopper complètement la course du ballon qui franchit la ligne (2-0, 40e).La hargne des anciens lyonnaisDe retour des vestiaires, Claude Puel choisit de faire entrer Michel Bastos pour donner plus de puissance et de vivacité à sa formation. Mais le Brésilien ne parvient pas à faire la différence et les hommes de Didier Ollé-Nicolle se montrent dangereux sur le moindre contre. Servi dans la profondeur par Anthony Mounier, lui aussi passé du côté de Tola Vologe (le centre d'entraînement de l'OL), David Hellebuyck remporte son duel face à Vercoutre d'un tir à ras de terre (3-0, 69e). Les Lyonnais ne sont pas au bout de leur peine. Sur un long dégagement de David Ospina, Loïc Rémy accélère et se joue de Makoun et Vercoutre avant de marquer dans le but vide (4-0, 75e). Ederson, qui évoluait auparavant à l'OGCN, sauve l'honneur des Gones en toute fin de match à la suite d'un centre de Delgado détourné par Ospina (4-1, 84e). Après un début de saison morose, les Niçois peuvent laisser éclater leur joie. Ils disposent désormais d'un match référence et font un bond de quatre places au classement (de la 18e à la 14e place). De son côté, l'OL abandonne la première place et doit rapidement rectifier le tir.Prochains matches (12e journée): Nice-Le Mans ; Saint-Etienne-Lyon (12e joiBOULOGNE-SUR-MER-MONACO: 1-3Lire aussi: