Montpellier commence mal

  • A
  • A
Montpellier commence mal
@ Maxppp
Partagez sur :

HANDBALL - Pour son entrée en Ligue des champions, Montpellier a été battu par Hambourg (26-30).

HANDBALL - Pour son entrée en Ligue des champions, Montpellier a été battu par Hambourg (26-30). Il y a trois semaines de cela, le président Molines fixait les objectifs de ces troupes, irrésistibles sur le plan national mais en quête de rachat sur la scène européenne: "Quand on joue la Ligue des champions, avec une équipe comme la nôtre, c'est pour tenter de gagner tous les matchs, jusqu'au bout. C'est l'objectif que nous afficherons cette saison." Une ambition rehaussée par l'amertume tenace liée au parcours continental des Montpelliérains la saison passée. Le MAHB s'était alors incliné en quart de finale, aux tirs-au-but, devant les Russes de Tchekhov. Une vraie désillusion pour un club qui cette année encore visera le Final Four. Au moins. Plus facile à annoncer qu'à accomplir, bien sûr, surtout quand la campagne européenne débute par un choc face à Hambourg, "l'une des trois meilleures équipes au monde", dixit Karabatic avant coup. Pressentis disputés, les débats se sont effectivement avérés corsés pour le récent lauréat du Trophée des champions et actuel co-leader du championnat de France. Et pourtant, une fois n'est pas coutume, les Héraultais sont parvenus à s'épargner le retard à l'allumage dont ils souffrent ces derniers temps, lancés par un Juricek tranchant d'entrée de match. 3-1, puis 5-3 et 6-4, tandis que les arbitres lettons multiplient les expulsions temporaires – jusqu'à exclure définitivement Jansen dès la 24e minute – les locaux montent en puissance dans leur nouvelle salle, une Arena flambant neuve garnie de 8500 spectateurs chauffés à blanc. Le HSV a beau s'accrocher pour rester au contact, et même prendre l'avantage à la 18e minute (7-8), Tej, puis Karabatic permettent aux hommes de Canayer de rejoindre les vestiaires avec un avantage relativement confortable (15-12). De bon augure pour la suite pense-t-on alors. Karabatic muselé Seulement après la pause, tandis que Bojinovic et Kavticnik manquent chacun un penalty, la machine héraultaise s'enraye. Les Allemands infligent alors un cinglant 4-0 à des Montpelliérains qui ne s'en remettront pas, privés de surcroit des services d'Obradovic, écarté pour la troisième fois dans la foulée (15-16, 40e). Malgré un sursaut d'orgueil insufflé par Accambray, lequel remet un temps les deux équipes à égalité (20-20, 45e), les champions de France lâchent prise, guère ménagés par les frères Gille, écoeurés par un excellent Bitter dans les cages hambourgeoises et abandonnés par un Karabatic peu inspiré en seconde période. Le baroud d'honneur de Kavticnik, auteur de trois buts dans le dernier quart d'heure, et l'efficacité de Guigou sur penalty, n'y font rien, le HSV tient sa victoire, scellée sur le score de 26-30. Pour atteindre son objectif, à savoir la finale à quatre de Cologne en mai prochain, le MAHB sait déjà qu'il n'aura pas le droit à l'erreur dans une semaine face aux Suédois de Savehoff. Pas plus sans doute que face aux Hongrois de Veszprem, aux Danois de Kolding et aux Russes de Presov. Car le match retour à Hambourg s'annonce d'ores et déjà épique...