Monfils se rassure

  • A
  • A
Monfils se rassure
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Le Français a battu Thiemo De Bakker et accède aux quarts de Rotterdam.

TENNIS - Le Français a battu Thiemo De Bakker et accède aux quarts de Rotterdam. Thiemo De Bakker ne rappelait pas de bons souvenirs à Gaël Monfils. Le Néerlandais avait gâché le baptême du feu du Français en Coupe Davis, lors des barrages entre les Bleus et les Pays-Bas la saison dernière. Ce mercredi, le Parisien a mis un point d'honneur à remettre les pendules à l'heure. Sa victoire en deux manches (6-3, 6-2) en huitièmes de finale du tournoi de Rotterdam efface de sa mémoire l'échec de Maastricht et replace De Bakker à son rang de 82e joueur mondial. Battu en demi-finale de Johannesburg la semaine passée par Feliciano Lopez et gêné par son genou gauche, puis souffrant depuis son arrivée aux Pays-Bas, Monfils s'est aussi refait une santé. Dans son programme intense de début de saison avec des rendez-vous à venir à Marseille et Acapulco, le protégé de Roger Rasheed avait fait de l'étape néerlandaise un passage utile pour jauger son niveau de jeu sur dur. Et après une entrée en matière délicate contre Rochus la veille, le Français a appliqué à la lettre les consignes de son coach: un service performant, une couverture de terrain exemplaire et des accélérations tranchantes au bon moment. Un schéma qu'il eut du mal à mettre en place à l'entame de match puisqu'il dut faire face à trois balles de break dès son premier jeu de service. Mais c'était la seule alerte à déplorer, De Bakker ne parvenant pas se procurer d'autres occasions par la suite. Devant un public clairsemé malgré la présence sur le court d'un représentant oranje, Monfils trouvait la solution pour se détacher dans la première manche, ravissant le service de son adversaire pour mener 5-3 et conclure le set par deux aces bien claqués (6-3). Le Parisien accablait ensuite De Bakker en remportant quatre nouveaux jeux consécutifs (4-0). Le Néerlandais semblait résigner et évitait d'un cheveu la roue de bicyclette dans la seconde manche (6-2). Un ace, le sixième et dernier, et un service gagnant envoyaient Monfils défier Mikhail Youzhny en quarts de finale. Un joueur contre lequel il n'a jamais gagné. L'occasion là aussi de remettre les pendules à l'heure.