Messi fait plier le Real

  • A
  • A
Messi fait plier le Real
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Après son succès (2-0) à Madrid, le Barça prend une option sur la finale.

Le Barça frappe deux fois. Dans un match très électrique, il aura fallu attendre la 70e minute de jeu pour voir enfin quelques actions. Quelques enchaînements et un joueur extraordinaire. Sur un service parfait de Afellay, Lionel Messi surgit au premier poteau pour tromper Iker Casillas. Dix minutes plus tard, le lutin du Barça récidive. Du travail bien fait. Avec cette victoire (2-0) à Santiago Bernabeu, les Catalans ont fait un grand pas vers la finale. A lire : Le Barça remercie Super Messi

Une revanche en finale. Certes, il reste un match retour la semaine prochaine. Mais après les victoires de Manchester (2-0) à Schalke 04 et de Barcelone sur le même score, la finale de Wembley se profile pour ces deux équipes. Un air de déjà vu puisque les deux équipes se sont déjà rencontrées il y a deux ans au même stade de la compétition. En 2009, le Barça l'avait emporté (2-0). Nul doute que les Red Devils voudront prendre leur revanche.

Messi, toujours Messi. Dans un match pourri par les accrochages et les mauvais gestes, un seul homme est sorti du lot. Comme d'habitude, ce joueur s'appelle Lionel Messi. Plus fort que les autres, il a éclaboussé la fin de match par sa classe. Son second but est un chef d’œuvre. Il récupère le ballon à 40 mètres du but d'Iker Casillas. Il slalome dans la défense avant de fixer le gardien du Real. Du grand art.

Le retour de Puyol. En finale de la Coupe du Roi, le défenseur central du FC Barcelone n'était pas en très grande forme. Mercredi soir en Ligue des champions, le capitaine des Blaugrana a retrouvé toute son énergie et son envie. Carles Puyol a éteint très rapidement toutes les débuts d'action du Real Madrid. La défense catalane a récupéré son taulier.

Le Real finit toujours à 10. Le match a dérapé. Une fois de plus ! Le Real Madrid et le Barça se sont rencontrés à quatre reprises depuis le début de la saison et à chaque fois, le Real a fini à dix contre onze. Cette fois, c'est Pepe qui a été exclu après un très mauvais geste sur Daniel Alves. Dans la foulée, José Mourinho s'en est pris au corps arbitral et lui aussi a écopé d'un carton rouge. A la mi-temps déjà, le gardien remplaçant du Barça, Pinto, avait été expulsé suite à des échauffourées avec les Madrilènes.