Mayence, la fête continue

  • A
  • A
Mayence, la fête continue
Partagez sur :

Auteur d'un début de saison en fanfare, avec six victoires en six matches, Mayence a ajouté ce samedi un septième succès, devant Hoffenheim (4-2). La bande de Thomas Tuchel en profite ainsi pour creuser l'écart en tête de la Bundesliga et s'affirmer un peu plus comme un sérieux candidat aux avant-postes cette année. De son côté, Schalke 04 n'en finit plus de couler, après un nouveau revers à Nuremberg (1-2).

Auteur d'un début de saison en fanfare, avec six victoires en six matches, Mayence a ajouté ce samedi un septième succès, devant Hoffenheim (4-2). La bande de Thomas Tuchel en profite ainsi pour creuser l'écart en tête de la Bundesliga et s'affirmer un peu plus comme un sérieux candidat aux avant-postes cette année. De son côté, Schalke 04 n'en finit plus de couler, après un nouveau revers à Nuremberg (1-2). En égalisant à 1-1 avant la mi-temps, Hoffenheim s'attendait peut-être à devenir la première équipe capable d'accrocher une irrésistible formation de Mayence, au jeu séduisant et à l'efficacité insolente depuis le début de la saison. L'illusion n'aura duré que deux minutes en seconde période. Le temps pour le hongrois Adam Szalai de remettre les Mayençais dans le bon sens (47e), avant d'être imité quelques minutes plus tard par Lewis Holtby (59e) et Andre Schurrle sur penalty (74e) pour que la belle aventure des locaux se poursuive. La performance des hommes de Thomas Tuchel est en effet loin d'être anodine. Mayence est seulement la troisième équipe à démarrer la saison par sept succès dans l'histoire de la Bundesliga, après le Bayern Munich (1995-1996) et le FC Kaiserslautern (2001-2002). Une situation qui ne garantit toutefois rien aux Mayençais, ses deux prédécesseurs n'ayant pas pour autant décroché le titre de champion d'Allemagne. Les espoirs restent donc permis pour les autres prétendants... Wolfsburg coince, Schalke coule Et de l'espoir, certains cadors en ont bien besoin, avec un début d'exercice poussif. Sur la pente ascendante, après trois succès de rang, Wolfsburg se devait de confirmer sur la pelouse de Moenchengladbach, modeste relégable. Mais malgré l'ouverture du score de l'ex-Auxerrois Thomas Kahlenberg, les hommes de Steve McClaren concèdent le match nul (1-1) et restent bloqués dans le ventre du mou du classement. La situation des champions d'Allemagne 2009 est toutefois moins préoccupante que celle de Schalke 04, défait à Nuremberg (1-2). Rapidement réduits à dix suite à l'exclusion de Jones (53e), les coéquipiers de Raul, qui ont une nouvelle fois bénéficié d'une réalisation de Klaas-Jan Huntelaar, auront craqué dans les dernières minutes de la partie, sur une réalisation d'Andreas Wolf (84e). L'éclaircie entrevue face au Benfica cette semaine en coupe d'Europe (2-0) semble déjà très loin pour le vice-champion d'Allemagne en titre, qui subit déjà sa cinquième défaite en sept rencontres. Une situation qui laisse Schalke à la 19e place du championnat, et place toujours un peu plus Felix Magath sur la sellette...