Magath a sa méthode

  • A
  • A
Magath a sa méthode
Partagez sur :

FOOTBALL: Le Schalke 04 de Felix Magath affronte Hambourg pour le compte de la 10e journée de Bundesliga.

Champion l'an passé avec Wolfsbourg, Felix Magath a débarqué à la surprise générale à Schalke cet été pour en faire, à terme, un candidat au titre. Une mission en passe d'être remplie à l'abord du 10e journée qui, s'il battent Hambourg, peut permettre aux joueurs de la Ruhr de se rapprocher de la tête./b>Troisième de Bundesliga à 2 points des leaders Hambourg et Leverkusen, avec 19 points pris en 9 journées, Schalke 04 réalise tout simplement le meilleur début de saison de son histoire. Un démarrage canon, qui contraste avec la fin de saison catastrophique de l'an passé. En course pour l'Europe, l'équipe de Gelsenkirchen s'était alors écroulée dans les 5 dernières journées (un point pris seulement) pour échouer à la 8e place, à 14 points d'une qualification pour la Ligue des Champions. En proie à des difficultés financières, le club n'avait même pas pu se renforcer cet été sur le marché des transferts. Pour beaucoup, le secret de cette résurrection a un nom : Felix Magath."Sa recette est la bonne", estime Seeler, "basée sur la discipline et la condition physique". Magath ne s'en cache pas, il prône la rigueur, dans le jeu, mais aussi dans la gestion des hommes. "Nous travaillons bien ensemble, nous nous battons ensemble. Notre force, et notre position actuelle dans le classement, nous la devons à notre défense. A commencer par notre gardien Manuel Neuer ainsi que Marcello Bordon, qui est actuellement en pleine réussite". Un recadrage pour certains, qui n'est sûrement pas étranger au retour en forme de joueurs comme Jefferson Farfan et Kevin Kuranyi...Mais Magath est aussi passé maître dans l'art de remettre ses joueurs en confiance. "Felix est un entraîneur qui formule clairement ces ambitions, explique Bordon. Tout ce que nous faisons, nous le faisons avec un but. Il nous donne de la motivation." Magath n'a pas non plus fait l'erreur de se couper de ses joueurs en instaurant un climat trop tendu. Entretiens individuels, séances d'entrainement adaptées individuellement, confiance à des jeunes comme Lukas Schmitz mais aussi billard et console de jeux durant les mises au vert, le technicien allemand cherche à tirer le meilleur de chacun de ses joueurs. Et n'occulte pas la notion de plaisir. "Nos bons résultats ? Nous prenons du plaisir à travailler, ce n'est pas un hasard. C'est une vérité valable dans n'importe quel métier".