Lyon veut revoir l'Europe

  • A
  • A
Lyon veut revoir l'Europe
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lyon gagne à Montpellier (1-0) lors de la 35e journée et se rapproche du podium.

LIGUE 1 - Lyon gagne à Montpellier (1-0) lors de la 35e journée et se rapproche du podium.Lyon vient de quitter la Ligue des champions la tête emplie de déception. Mais Lyon compte bien y retourner, en Ligue des champions. Cinq jours après leur élimination sans gloire de la coupe d'Europe par le Bayern Munich, les Gones ont souvent plié à Montpellier mais n'ont jamais rompu. Pour décrocher finalement une victoire ô combien précieuse à la Mosson...La rencontre commence sur les chapeaux de roues d'un côté comme de l'autre, Aït Fana sonne la charge en premier (12e) mais les Montpelliérains vont surtout pousser un énorme ouf de soulagement lorsque le ballon frappé par Lisandro à l'entrée de la surface percute le poteau gauche de Jourdren avant de longer la ligne (15e). Dans la minute suivante, Lovren doit revenir in extremis pour sauver devant Montano (16e).Lyon a son destin entre les piedsTrès plaisante dans son ensemble, la première période voit le jeu passer d'un but à l'autre. Lisandro manque la cible (22e), Govou ne rabat pas assez sa remise de la tête vers l'Argentin (26e) tandis qu'en face, Lloris repousse une frappe de Camara à l'entrée de la surface (36e). Au retour des vestiaires, les hommes de Puel vont en revanche connaître vingt-cinq minutes bien compliquées... Cissokho reprend énergiquement Montano en pleine surface (54e) et Lloris est obligé de s'employer devant Camara (57e). Costa manque lui de précision (61e), au moment où les Héraultais mettent sous l'eau les demi-finalistes européens, qui ne parviennent même plus à sortir de leur camp. Mais le MHSC a laissé passer sa chance et va le payer cher. Gomis sonne une première charge dès son entrée en jeu (70e), quelques secondes avant la délivrance signée Bastos, qui marque d'une frappe puissante du gauche en première intention après une mésentente entre El-Kaoutari et Yangambiwa (0-1, 71e). Bastos fait passer une nouvelle frayeur dans les travées de la Mosson (84e) et les offensives montpelliéraines sont trop désordonnées pour inverser la tendance, malgré une dernière frayeur de Lovren qui lobe son propre gardien de la tête... juste à côté (90e+2). Montpellier occupe désormais, à égalité de points avec Bordeaux, la fameuse sixième place. La seule qui ne qualifiera pas une équipe de tête pour une coupe d'Europe et sur laquelle Lyon possède désormais, avec un match de retard, deux points d'avance. Avec en plus Auxerre au programme, les Rhodaniens finiront deuxièmes s'ils remportent tous leurs matches. Tout simplement.