Lyon doit-il s'inquiéter ?

  • A
  • A
Lyon doit-il s'inquiéter ?
Partagez sur :

LIGUE 1 - Battu dimanche à Gerland par Bordeaux (0-1), l'OL est distancé dans la course au titre avec huit points de retard sur les Girondins.

Battu par le leader bordelais (0-1), dimanche à Gerland, l'OL pointe désormais à la 9e place avec 8 points de retard sur les Girondins. Les Lyonnais ont-ils d'ores et déjà dit adieu au titre ?Certes, le choc au sommet de la 17e journée de Ligue 1 disputé dimanche au Stade Gerland entre l'Olympique Lyonnais et Bordeaux n'a pas tenu toutes ses promesses. Mais si le spectacle n'a pas été au rendez-vous, les Girondins, vainqueurs sur la plus petite des marges grâce à un but de Marouane Chamakh en fin de match, ont réalisé une excellente opération comptable. Plus que jamais leaders de Ligue 1, les hommes de Laurent Blanc comptent désormais six points d'avance sur l'OM et huit points sur l'OL, leurs plus sérieux concurrents dans la course au titre. Malgré ce retard accumulé et la mauvaise passe actuelle de son club qui ne s'est plus imposé en championnat depuis fin octobre et le derby face à Saint-Etienne (1-0), Jean-Michel Aulas ne veut pas s'affoler et semble maintenir sa confiance aux joueurs et à l'entraîneur Claude Puel.Aulas: "L'important est d'être solidaire"Pour le président rhodanien, qui s'est confié sur le site officiel de son club: "C'est une déception plus par le résultat que par la manière. Même si on a vu de la fébrilité dans l'équipe, on ne peut pas dire que les joueurs aient lâché. Ils ont tout donné. J'ai dit aux joueurs après le match que l'important est d'être solidaire quand les résultats ne sont pas conformes à ce que l'on souhaite. Je n'ai pas apprécié les réactions de certaines tribunes à la fin du match. Ce soir (dimanche), il faut respecter l'adversaire. Bordeaux a été très bon."Si les Bordelais se félicitent de l'écart creusé avec leurs rivaux, Laurent Blanc préfère ne pas s'enflammer. "Regardez l'an dernier : on accusait neuf points de retard après notre défaite ici (Bordeaux s'était incliné 2-1 à Lyon lors de la 14e journée) et cela ne nous a pas empêché d'être champions, a tenu à rappeler l'entraîneur girondin. Je pense que Lyon, qui n'est pas au mieux, sera présent jusqu'à la fin du Championnat. Malgré tout, gagner ici, c'est une très belle opération comptable. Au niveau psychologique, c'est encore mieux. Cela donne du moral et du courage à mes joueurs."Reste désormais à savoir si les Lyonnais auront les ressources nécessaires pour combler cet écart, eux qui auront également besoin de toute leur énergie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, au cours desquels ils risquent d'affronter un ténor européen, après avoir achevé la phase de poules à la deuxième place de leur groupe.