Lorient sans pitié pour Grenoble

  • A
  • A
Lorient sans pitié pour Grenoble
Partagez sur :

COUPE DE LA LIGUE - Lorient est en 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue grâce à sa victoire sur la lanterne rouge de L1, Grenoble (1-0).

COUPE DE LA LIGUE - Lorient est en 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue grâce à sa victoire sur la lanterne rouge de L1, Grenoble (1-0).Si un seul point séparait Lorient (10e) de Grenoble (13e) à l'issue de la saison dernière, les deux clubs ont connu une trajectoire diamétralement opposée depuis le début du championnat. Après le succès obtenu samedi face à Nancy (3-1), le troisième en six rencontres, les Merlus occupent une prometteuse huitième place. A l'inverse, les Isérois, humiliés à domicile par Rennes (0-4), n'ont toujours pas marqué le moindre point et comptent déjà quatre longueurs de retard sur le premier non-relégable. C'est donc dans un état d'esprit bien différent que les deux formations ont abordé, mardi au Stade du Moustoir, leur confrontation en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue.Pour cette rencontre, les deux entraîneurs avaient choisi de procéder à une large revue d'effectif. De part et d'autre, sept des onze titulaires ayant joué ce week-end n'étaient en effet pas présents au coup d'envoi. Vivement critiqué par le directeur général grenoblois, Pierre Wantiez, à l'issue de la claque subie face aux Rennais -"Ce soir, certains joueurs ont brûlé leur dernier joker"-, Sofiane Feghouli bénéficiait pourtant de la confiance de son entraîneur Mecha Bazdarevic. Dès le coup d'envoi, le milieu créateur du GF 38 ne tarde pas à se mettre en évidence mais son centre rentrant est claqué au-dessus de son but par le portier lorientais Lionel Cappone (2e).Malgré cette entame prometteuse, les Isérois peinent à se montrer dangereux et les Lorientais tentent de prendre l'initiative du jeu à leur compte. L'ancien Strasbourgeois James Fanchone est le plus actif mais ni sa tête consécutive à un centre de Maxime Baca (17e) ni sa frappe puissante du droit (41e) ne trouvent le cadre. Il faut attendre le début de la seconde période pour voir Grenoble réagir par l'intermédiaire de Nassim Akrour dont le tir de 25 mètres est de nouveau dévié en corner par le dernier rempart breton (57e).Haquin, bourreau de Vannes L'entrée de Kévin Gameiro à l'heure de jeu va permettre aux Merlus de repartir de l'avant et si Ronan Le Crom parvient à repousser avec brio la tentative d'Olivier Monterrubio, consécutive à un centre en retrait du nouvel entrant (59e), le gardien isérois ne peut que s'incliner sur l'enchaînement contrôle orienté et frappe du plat du pied du buteur maison (1-0, 61e), après une passe de l'Argentin Gabriel Penalba. Une nouvelle réalisation décisive pour Gameiro qui permet à son club d'accéder aux huitièmes de finale de la compétition pour la deuxième fois seulement depuis 2002 et sa défaite en finale face à Bordeaux (0-3). "Ma première occasion, je la mets au fond, c'est de la réussite, on continue sur notre bonne lancée, ce soir, on fait le minimum mais on a su remporter le match, c'est ce qui compte en Coupe", confiera après-coup au micro de France 4 le héros de la soirée. Pour le GF 38, en revanche, la galère continue.Dans l'autre seizième de finale de Coupe de la Ligue disputé ce mardi soir et opposant deux clubs de Ligue 2, Clermont a facilement dominé Vannes (3-1). L'attaquant auvergnat Nicolas Haquin a été le grand artisan du succès des siens en inscrivant un triplé, alors qu'Abdoul Camara a sauvé l'honneur pour les Vannetais. Une cruelle désillusion pour le club morbihannais qui était parvenu à se hisser en finale de l'épreuve la saison dernière avant de s'incliner lourdement face aux Girondins (0-4). Mais le Morbihan se consolera avec Lorient...