Loeb et les affamés

  • A
  • A
Loeb et les affamés
@ Reuters
Partagez sur :

RALLYE - Sébastien Loeb veut conquérir un 7e titre, mais la concurrence s'annonce terrible.

RALLYE - Sébastien Loeb veut conquérir un 7e titre, mais la concurrence s'annonce terrible. Mikko Hirvonen (Ford) Le Finlandais pensait bien tenir son premier titre de champion du monde des rallyes la saison dernière. Au volant de sa Ford Focus, le natif de Kannonkoski a pourtant dû s'incliner sur le fil devant sa Majesté Loeb. Cette année encore, Hirvonen sera LE principal concurrent du Français. "A certaines occasions, je n'ai pas été assez courageux pour prendre les décisions nécessaires quant à la mise au point de la voiture ou un pilotage plus agressif. J'en ai tiré les leçons et, cette année, il n'y aura plus de doutes. Ce sont des petites choses qui font la différence entre le premier et le deuxième", a déclaré le Scandinave sur son site internet. Preuve supplémentaire que, pour Loeb, la tâche ne sera pas plus simple en 2010. Petter Solberg (Petter Solberg Team) Après un retour aux affaires réussi lors de la saison 2009, le pilote norvégien compte bien confirmer en 2010. Le champion du monde 2003 repart donc de plus belle à 35 ans, au volant d'une C4 championne du monde mais toujours au sein d'une structure privée. Solberg aborde la nouvelle saison plein d'envie. Preuve en est ses déclarations sur son site officiel après avoir reçu sa nouvelle voiture. "Je viens de faire le premier "run" et cette voiture est tout simplement incroyable. Je n'ai qu'une chose à dire à présent: Rallye de Suède, me voilà !", a-t-il lancé. Du grand Petter Solberg en perspective même s'il sera sans doute un peu court pour se mêler à la lutte pour le titre suprême. Jari-Matti Latvala (Ford) Le Takuma Sato du WRC. Imprévisible tel un chien fou, le Finlandais a alterné les performances de qualité et les prestations chaotiques en 2009. Dans le baquet de la Ford Focus, Latvala a souvent franchi la ligne jaune, se mettant en danger et anéantissant plusieurs voitures, notamment lors de la dernière Super Spéciale du rallye de Pologne alors que la deuxième place lui tendait les bras. Le natif de Töysä a donc beaucoup à se faire pardonner cette saison. Il doit en outre prouver qu'il a mûri et qu'il saura gérer sa voiture en toutes circonstances. De toute façon, s'il continue sur sa lancée, le Scandinave risque de faire long feu au sein de l'écurie britannique. Daniel Sordo (Citroën) L'équipier modèle. Si Sébastien Loeb a coiffé sa sixième couronne mondiale, il le doit beaucoup à l'Espagnol. Sordo a ainsi privilégié l'intérêt supérieur de Citroën en abandonnant la victoire du rallye de Catalogne au Français afin que ce dernier conserve toutes ses chances de combler son retard sur Hirvonen. Et pourtant, le Catalan aurait sans doute aimé remporter son premier rallye devant son public. Ainsi, avec sept podiums en 2009 et une troisième place au classement des pilotes, l'Ibérique a participé de manière active au titre constructeurs de la marque au double chevron. 2010 pourrait bien être son année si les circonstances de course des premiers rallyes lui sont favorables. A suivre également les performances du revenant Marcus Grönhölm, au volant d'une Focus préparée par Stobart, et du désormais ancien pilote de F1, Kimi Räikkönen, enrôlé par le team Citroën Junior.