Lille rêve encore d'Europe

  • A
  • A
Lille rêve encore d'Europe
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Sixième, le LOSC pense encore à la qualification européenne.

LIGUE 1 - Sixième, le LOSC pense encore à la qualification européenne. Que reste-t-il du Losc triomphant qui faisait trembler la Ligue 1 fin 2009 et début 2010 ? Depuis la mi-janvier, le club nordiste a entamé une lente chute au classement, abandonnant la troisième place du podium au soir de la 23e journée et stagnant à présent au 6e rang à l'heure d'accueillir Monaco pour le compte de la 33e levée du championnat, dimanche. A quatre du podium, les Lillois n'ont certes plus complètement leur destin en mains mais la proximité des places européennes les maintient encore en éveil. "L'objectif est toujours de se hisser dans les cinq premières places du classement. Si nous gagnons dimanche contre Monaco, automatiquement, nous intégrerons le top 5 de la Ligue 1", argue Rudi Garcia sur le site officiel du club. "Récemment, on a perdu à Bordeaux et Valenciennes, rappelle toutefois l'entraîneur lillois. Des revers "plus contextuels qu'autre chose" selon le technicien nordiste alors que les Dogues avaient chuté à Chaban-Delmas (1-3) notamment après l'expulsion de Ricardo Costa en seconde période quand ils s'inclinaient peu après à Nungesser en fin de match (0-1). Et la réception de l'ASM, véritable bête noire du Losc, ne s'annonce pas forcément de tout repos pour les hommes de Garcia. Depuis la saison 1980-1981, les Monégasques ont glané les trois points de la victoire à 23 reprises (sur 26) lors de leurs déplacements dans le Nord ! Une performance qu'ils n'avaient toutefois pas réussi à rééditer l'an passé (défaite 2-1). Garcia : "Appuyons-nous [...] sur nos prestations à domicile" Des statistiques certes peu favorables qui n'inquiètent pas des Lillois impériaux sur leurs terres cette saison. Première équipe à domicile, le Losc ne s'est incliné qu'à trois reprises cette saison (pour 11 victoires et 3 nuls), réussissant même à l'occasion quelques performances de choix face à Bordeaux (2-0), Montpellier (4-1) et Liverpool (1-0) en Ligue Europa. "[...] Il faut bien sûr [...] emmagasiner le maximum de points jusqu'à la fin de saison, notamment à domicile. Nous y avons nos repères, notre public pousse et nous surfons sur cette dynamique qui fait qu'à Villeneuve d'Ascq, on se sent bien", confie le défenseur lillois Franck Béria. "Appuyons-nous [...] sur nos prestations à domicile, à l'image de celle réalisée face à Montpellier", insiste lui aussi Rudi Garcia - peut-être privé de Rami (élongation de la cuisse gauche) pour l'occasion -, mais on devra se méfier des équipes qui n'ont soi-disant plus grand chose à jouer". Invaincus en sept rencontres d'affilée toutes compétitions confondues (3 victoires, 3 nuls), les Monégasques n'ont en effet plus grand chose à espérer en championnat et joueront dès lors sans aucune pression. A moins que la perspective de leur finale de Coupe de France face au PSG, le 1er mai prochain, ne les incite à ménager leurs forces.