Lille près du but

  • A
  • A
Lille près du but
@ MAXPPP
Partagez sur :

LA L1 EN UN CLIC - Avec un succès (2-1) à Saint-Etienne, le LOSC accroit son avance sur l’OM.

Le grand pas du LOSC. Le titre se rapproche de plus en plus pour les Nordistes. Avec ce nouveau succès (2-1) sur la pelouse des Verts, Lille possède désormais sept points d'avance sur Marseille qui compte un match en moins. Si les Lillois refusaient catégoriquement de parler de la première place il y a encore quelques semaines, la donne a changé mardi soir à Saint-Etienne. A voir la joie des joueurs de Rudi Garcia à l'issue de la rencontre, on comprend que le titre est devenu plus que jamais leur priorité. A lire : Lille, le pas de géant

Déjà en Ligue des champions. Grâce à ce succès, le LOSC compte onze points d'avance sur le PSG, quatrième et tenu en échec mardi par Nancy (2-2), à trois journées de la fin du championnat. Dans le pire cauchemar des supporters nordistes et en cas de défaite lors des trois dernières rencontres, Lille terminerait 3e et disputerait, au pire, le tour préliminaire de la Ligue des champions.

Landreau montre l’exemple. Le match de Mickaël Landreau contre "Sainté" est à l'image de sa saison. Des arrêts décisifs, une main ferme pour arrêter le pénalty de Bakary Sako et des sorties aériennes impeccables. Le portier nordiste a, une fois de plus, largement participé à la victoire de Lille. Il sera l'un des éléments décisifs dans les dernières journées.

Les signes d’un champion. Tous les supporters sont toujours un peu superstitieux. Même si le LOSC a mérité sa victoire contre Saint-Etienne, les joueurs de Rudi Garcia ont également bénéficié de quelques signes du destin. Sur le pénalty de Koné, Landreau semble battu mais il relève son bras au dernier moment pour contrer le ballon. Et sur le deuxième but lillois, la frappe de Rio Mavuba est contrée par Monsoreau. Quand la chance se mêle au talent, tous les signes sont réunis.

En route pour le doublé ? Si le titre se rapproche de plus en plus, Lille peut même se prêter à rêver d'un doublé inédit pour le club. Samedi, le LOSC jouera la finale de la Coupe de France contre le PSG. Encore faudra-t-il battre les Parisiens...

Antoine Kombouaré, 930

© REUTERS

La mauvaise opération du PSG. C’était pourtant bien parti pour les Parisiens. Melvut Erding avait planté son but à la quatrième minute, le Parc s'attendait à une promenade de santé contre Nancy. Mais après l'expulsion de Christophe Jallet et un match très engagé, le PSG a encore laissé échapper des points dans la course à la Ligue des champions. Avec ce match nul (2-2), Lyon est désormais idéalement placé pour conserver sa troisième place. A lire : La frustration du PSG

Un arbitrage lourd de conséquences. Olivier Thual n'a pas passé une excellente soirée. L'arbitre de la rencontre a été contraint de sortir deux cartons rouges, de siffler un pénalty et de refuser un but pourtant bien valable. A la 20e minute, il choisit d'expulser Christophe Jallet pour une faute pas forcément très évidente. La double peine provoque la colère d'Antoine Kombouaré. Mais ce ne sera pas la seule décision difficile pour M. Thual. Juste avant la pause, il valide le deuxième but du PSG alors que Camara était en position de hors-jeu. Et en fin de match, décision inverse. Il refuse le but de Nenê pour une position de hors-jeu inexistante. C'est ce qu'on appelle une sale soirée...