Lille en ballotage favorable

  • A
  • A
Lille en ballotage favorable
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lille défend sa place de dauphin à Lorient lors de la dernière journée.

LIGUE 1 - Lille défend sa place de dauphin à Lorient lors de la dernière journée."Le destin est entre nos mains, c'est ça le plus important". La victoire de Lyon face à Monaco en match en retard (3-0), mercredi, n'a pas changé le discours de Rudi Garcia. Avec un point d'avance sur l'OL (3e) et deux sur Auxerre (4e), le Losc (2e) conserve un avantage, mince mais réel, dans la course à la qualification pour la Ligue des champions avant son déplacement, samedi, à Lorient à l'occasion de la 38e et dernière journée de championnat. "Bien sûr, l'Europa League est acquise. Mais nous n'allons pas nous en contenter puisque la Champions League reste accessible : nous avons très envie d'y participer, insiste l'entraîneur nordiste sur le site du club, "ça conclurait simplement une bonne saison."Une saison bien mal engagée qui avait vu Lille longtemps évoluer au delà de la 10e place avant un retour tonitruant lors de la phase retour. "Ce qui est significatif, c'est qu'on termine meilleure attaque, qu'on a battu le record de buts et de points du LOSC de l'ère moderne (avec 20 clubs, victoires à 3 points), laissait encore récemment entendre Rudi Garcia sur Europe 1, ce groupe du LOSC 2009-10 a vraiment de la qualité, un mental de fer, un état d'esprit formidable". Des qualités que Mickaël Landreau, tout juste présélectionné pour le Mondial 2010 par Raymond Domenech, espère payantes. "Ce qui m'importe, c'est de bien terminer la saison avec le LOSC car nous pouvons obtenir une énorme récompense du travail fourni. Ce serait super de bien clôturer un exercice où nous avons progressé collectivement, individuellement et physiquement".Si la deuxième place s'offrira aux Dogues quelque soit le résultat de leurs adversaires directs en cas de victoire à Lorient, les Lillois pourraient cependant s'accorder un léger faux-pas, un nul leur offrant presque assurément la troisième place grâce à une bien meilleure différence de buts que l'AJA si Rhodaniens et Bourguignons venaient à s'imposer dans le même temps. Pourtant, pour les Nordistes pas question de laisser passer la chance d'une qualification directe pour la plus prestigieuse des compétitions européennes, eux qui n'y ont plus goûté depuis leur élimination en huitièmes de finale par Manchester United en 2007. "Nous y allons [à Lorient] avec motivation, en tant que deuxièmes du championnat, prévient Garcia sur le site du Losc, et nous le resterons si nous sommes en capacité de vaincre samedi soir". Vainqueurs à l'aller (2-1), les Merlus joueront-ils les trouble-fête ?