Les Mavericks sur le fil

  • A
  • A
Les Mavericks sur le fil
Partagez sur :

NBA - Dallas s'est imposé de justesse sur son parquet face à Phoenix (102-101), mardi.

Grâce à la paire Nowitzki (33 points)-Howard (20 points), les Mavericks se sont imposés de justesse sur leur parquet face aux Suns (102-101), mardi.Le match : Dallas-Phoenix 102-101Handicapé depuis le début de la saison par une cheville gauche douloureuse, Josh Howard faisait mardi soir à l'occasion de la venue de Phoenix son grand retour avec Dallas, lui qui n'avait jusqu'ici joué que 66 minutes en trois matches, sa dernière apparition remontant au 11 novembre et une défaite à San Antonio (92-83). Depuis, des soins, un peu de basket, mais toujours une grosse envie de briller sur les parquets, pour preuve, ce retour en fanfare face à des Suns qui ne s'attendaient sans doute pas à voir l'ailier des Mavericks à ce niveau. "Je suis surpris qu'il ait joué si bien pour son premier match, il a pris son temps pour guérir, ça a marché", s'extasiait ainsi Amare Stoudemire, auteur de 20 points pour Phoenix.20 points comme le total de points de Josh Howard, dont 16 en seconde mi-temps que Dallas avait abordée avec un handicap d'un point (49-50). L'accélération de Howard, parfait pour relayer un Dirk Nowitzki toujours aussi percutant (33 points à 12 sur 20 aux tirs) a permis aux Mavericks, à égalité pendant le troisième quart-temps 66-66, de faire la différence, pour mener 88-79 avant de résister, non sans souffrir, au retour des Suns en fin de partie. A l'issue du match, le coach Rick Carlisle ne tarissait pas d'éloges sur la performance de son ailier: "Il nous a vraiment maintenus à flots, ça nous montre combien il est important dans notre équipe, il nous a aussi montré qu'il en avait ce soir. Parce qu'il était fatigué, je peux vois dire qu'il avait mal..." Ce que confirmera d'ailleurs l'intéressé à la sirène, grimaçant au moment de masser sa cheville endolorie. A l'arrivée, les Suns enregistrent leur quatrième défaite en cinq matches, la quatrième de suite à l'extérieur, mais ils peuvent se rassurer, c'est essentiellement à la maison qu'ils vont poursuivre ce mois de décembre avec six matches sur huit à venir dans leur salle de l'US Airways Center jusqu'à Noël compris. Nous avons joué 15 matches en déplacement (sur 22 depuis le début de la saison, ndlr), nous sommes un peu fatigués, reconnaîtra d'ailleurs Steve Nash, encore auteur d'un match complet avec 27 points pour 8 passes. Les jambes commencent à tirer, mais tout le monde s'en fiche, personne ne va être désolé pour nous." Pas les Mavericks en effet qui restaient sur une défaite à la maison face à Atlanta (75-80) et reviennent à la hauteur de leurs victimes du jour avec 15 victoires pour 7 défaites.Les FrançaisPas de grosses performances tricolores mardi soir sur les parquets de NBA: Johan Petro n'a pas joué avec Denver, battu à Charlotte (107-95), où Boris Diaw s'est montré plutôt discret avec 7 points, à 3 sur 10 aux tirs, pour 2 rebonds et 1 passe. Du côté de Dallas, le rookie Rodrigue Beaubois n'aura eu le droit qu'à une minute face à Phoenix (102-101, voir ci-dessus), tandis qu'à Orlando, qui continue de mener grand train (victoire 97-86 sur le parquet des Clippers), Mickaël Pietrus a fait son match avec 9 points et 5 rebonds. Enfin, Joakim Noah continue de prendre des rebonds (9 pour 7 points et 4 passes), mais Chicago a enregistré mardi soir sa troisième défaite de rang, devenant après Charlotte, et ce n'est pas vraiment un honneur, la deuxième victime cette saison (la première à tomber à domicile) de New Jersey Nets qui restaient précédemment sur une entame record de 18 défaites en autant de rencontres.