Les cadors à la peine

  • A
  • A
Les cadors à la peine
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - A Dubai, Murray a été éliminé par Tipsarevic alors que Davydenko a abandonné.

TENNIS - A Dubai, Murray a été éliminé par Tipsarevic alors que Davydenko a abandonné. Après Gilles Simon et Nikolay Davydenko, Andy Murray est la troisième tête de série à passer à la trappe au tournoi de Dubai. L'Ecossais, vainqueur d'Igor Kunitsyn au premier tour, s'est incliné ce mercredi en huitièmes de finale face à Janko Tipsarevic en trois manches (7-6, 3-6, 6-4). Le Serbe profite de ce succès pour égaliser à trois victoires partout dans leurs confrontations directes. Le n°4 mondial avait fait l'impasse sur l'Open 13 de Marseille la semaine passée, s'estimant à court de forme. Gêné à une cheville, le récent finaliste de l'Open d'Australie avait toutefois choisi de défendre ses chances aux Emirats arabes unis. Mais il est tombé sur un adversaire opportuniste et beaucoup plus inspiré que lui, notamment en fond de court. Malmené dès l'entame de match, Murray subissait dans l'échange, repoussé loin de sa ligne de fond et surpris par les angles trouvés par Tipsarevic. Le Serbe servait une première fois pour le gain du set inaugural à 5-4 avant d'être rejoint au score et de conclure finalement au jeu décisif (7-6). Après avoir égalisé à une manche partout en profitant de la baisse de régime de son adversaire (6-4), le Britannique retombait dans ses travers dans le dernier set. Incapable de faire la différence dans les points importants (3 balles de break converties sur 12 au total), le protégé de Miles Maclagan ne devait sa survie dans cette rencontre qu'à des points rudement gagnés, comme ce passing de revers en bout de course qui lui permettait de recoller à 4-5. Plus costaud et plus déterminé, Tipsarevic allait chercher la victoire avec hargne sur le service de l'Ecossais (6-4). Davydenko blessé au poignet Murray, visiblement déçu, ne s'éternisait pas sur le court et quittait le stade en petites foulées pour s'engouffrer dans les vestiaires. La tête basse. Le public a toutefois assisté à un match spectaculaire, comme lors du premier tour du n°4 mondial contre Kunitsyn. Rencontre qui a donné lieu au jeu le plus long depuis le début de l'ère Open. Celui-ci a duré près de 30 minutes, avec un total de 34 points disputés et pas moins de 14 égalités. "Quand j'ai regardé l'horloge, j'ai vu qu'on avait déjà joué pendant 30 minutes pour deux jeux disputés simplement. C'était incroyable. C'est la première fois que cela m'arrive, avait réagi Murray sur le site Internet de la BBC. C'était un bon match pour moi, parce qu'il y a eu de longs rallyes de fond de court et de longs jeux. Cela devrait me mettre dans une bonne condition physique." Apparemment, ce n'était pas suffisant. Autre tête coupée ce mercredi, celle de Nikolay Davydenko. La tête de série n°4 a abandonné mercredi au deuxième tour du tournoi de Dubai en raison d'une blessure à un poignet. Le Russe s'est retiré après la perte du premier set face à l'Allemand Michael Berrer (6-3, ab.). Il avait déjà dû remonter un set de handicap la veille avant de se qualifier contre Florent Serra. "Ça a commencé hier après-midi, a expliqué Davydenko, désormais incertain pour le premier tour de Coupe Davis contre l'Inde la semaine prochaine à Moscou. Je me disais: "OK, ça fait mal mais ça va passer." Je me suis échauffé et le poignet ne me faisait pas mal mais c'est devenu différent en match et il a commencé à enfler." Berrer poursuit sa route et retrouvera Marcos Baghdatis pour une place dans le dernier carré.