Les Bleus sombrent face au Mexique

  • A
  • A
Les Bleus sombrent face au Mexique
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Battue par le Mexique (0-2), la France est quasiment éliminée de la Coupe du monde.

CM 2010 - Battue par le Mexique (0-2), la France est quasiment éliminée de la Coupe du monde.Le déclic attendu n'a pas eu lieu. Après un premier match mitigé face à l'Uruguay (0-0), l'équipe de France a sombré jeudi à Polokwane face au Mexique (0-2), lors de son deuxième match du groupe A. Les Bleus, qui affronteront l'Afrique du Sud mardi prochain, n'ont désormais plus qu'une toute petite chance d'espérer se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Dès le coup d'envoi, les Bleus, dans le sillage de Florent Malouda titularisé à la place de Yoann Gourcuff, tentent pourtant de mettre du rythme dans cette rencontre en se portant rapidement vers l'avant, mais sans pour autant se créer de véritables occasions. A l'inverse, sur chaque contre, la vivacité des hommes de Javier Aguirre pose d'énormes problèmes à la défense tricolore, beaucoup moins sereine que face à la Celeste.Giovani Dos Santos allume la première mèche après seulement trois minutes de jeu, son tir croisé échoue toutefois sur le poteau, alors qu'il est finalement signalé en position de hors-jeu. Les Mexicains tentent à plusieurs reprises leur chance aux abords de la surface mais manquent un peu de précision, à l'image des tirs de Vela (8e), Franco (12e) et Salcido (18e). Et lorsque ce dernier parvient enfin à cadrer, Hugo Lloris est bien présent pour s'interposer dans un angle fermé (27e). Pour noircir encore un peu plus le tableau de cette première période, Jérémy Toulalan écope juste avant le repos d'un carton jaune, qui le privera du prochain match face à l'Afrique du Sud. Les Bleus ne sont pas pour autant au bout de leur peine. La seconde période tourne au cauchemarConscients des difficultés de ses troupes, Raymond Domenech décide de faire entrer dès le retour des vestiaires André-Pierre Gignac à la place de Nicolas Anelka, une nouvelle fois transparent. Avec le Toulousain, les Bleus se montrent plus incisifs, à l'image de cette frappe du droit de Malouda, claquée en corner par Pérez (54e). Mais alors que les Bleus semblent monter en régime, Javier Hernandez profite d'une passe en profondeur pour partir dans le dos de la défense tricolore, qui réclame un hors-jeu – justifié ? - mais l'arbitre ne bronche pas. Le futur attaquant de Manchester United élimine Lloris d'un crochet et marque dans le but vide (0-1, 64e). Mathieu Valbuena fait son entrée mais sans plus de résultat et le match tourne au cauchemar lorsqu'Eric Abidal tacle Pablo Barrera dans la surface. L'expérimenté Cuauhtemoc Blanco transforme le penalty (2-0, 79e), infligeant un revers cinglant à l'équipe de France, son premier en sept confrontations face au Mexique. Les Bleus sont désormais quasiment éliminés de la compétition, car même en cas de victoire mardi à 16 heures à Bloefomtein face au pays hôte l'Afrique du Sud, les hommes de Domenech ne sont pas sûrs d'arracher leur billet pour le tour suivant. Un nul suffit en effet à l'Uruguay et au Mexique, qui s'affronteront dans le même temps à Rustenburg, pour que les deux équipes accèdent aux huitièmes de finale.